Qui a dit que le pain était mauvais pour la santé ? Des scientifiques d’INRAE et du Centre de Recherche en Nutrition Humaine (CRNH) Rhône-Alpes, en collaboration avec Bridor, ont développé un pain spécial enrichi en différentes fibres capable de baisser votre taux de cholestéro l et d’améliorer votre sensibilité à l'insuline en modulant la composition du microbiote intestinal. Les résultats de leur étude sur ce nouveau pain miracle ont été publiés dans la revue Gut Microbes ce 20 mars 2022.

Un pain multifibre qui modifie le microbiote intestinal

Selon leurs travaux, il est bien possible de moduler la composition du microbiote via l’alimentation pour améliorer sa santé. Dans le communiqué de presse de l’INRAE, les chercheurs affirment que “chez les sujets à risque cardiométabolique, la consommation quotidienne de pain dont la composition est enrichie en fibres diversifiées modifie la composition du microbiote intestinal et améliore leur profil métabolique”.

Les scientifiques sont partis du constat que “certains facteurs de risque cardiométabolique, comme l’adiposité ou la résistance à l’insuline, sont connus pour être associés à un microbiote intestinal appauvri, dû notamment à un faible apport en fibres alimentaires”. Ils notent en outre que “la quantité de fibres n’est pas le seul facteur important, leur qualité et leur diversité sont tout aussi essentiels”. C’est fort de ces connaissances qu’ils ont cherché à confectionner un pain spécial enrichi en fibres pour voir s’il permettait “d’enrichir son microbiote en modulant son apport de fibres”. Le projet BREATH a donc été lancé par des scientifiques de l’INRAE et du Centre de Recherche en Nutrition Humaine (CRNH) Rhône-Alpes en collaboration étroite avec le fabricant de produits de boulangerie surgelés premium Bridor. Une étude réalisée entre juillet 2017 et juillet 2018.

Microbiote : plus de bactéries anti-inflammatoires

Dans le cadre de ces travaux, les chercheurs ont augmenté la quantité et la diversité des fibres alimentaires consommées, en faisant consommer un pain multifibre à 39 sujets à risque cardiométabolique. Ils ont ensuite étudié les effets induits de cette consommation : d’une part sur le microbiote intestinal et d’autre part sur le profil cardiométabolique des volontaires. Résultat, manger quotidiennement 150 grammes de pain multifibre pendant huit semaines a doublé l’apport quotidien de fibres et modifié la composition et les fonctions du microbiote intestinal des participants.

“L'abondance de certaines espèces bactériennes potentiellement anti-inflammatoires a augmenté, en particulier Parabacteroides distasonis dont l’abondance est multipliée par 8 en moyenne avec le pain multifibre”, constatent les chercheurs. Les scientifiques en concluent que “la capacité du microbiote intestinal à dégrader les fibres alimentaires dominantes est également modulée”.

Baisse du cholestérol et de la sensibilité à l’insuline

Autre révélation majeure de cette étude, les chercheurs ont aussi constaté une amélioration des profils lipidiques des participants à l’étude ayant consommé ce pain enrichi en fibre avec une baisse de leur taux de cholestérol (cholestérol total (- 0,42 mmol/L) et cholestérol LDL (- 0,36 mmol/L) et de leur sensibilité à l’insuline (améliorée de plus de 20%). Des améliorations “significatives pour la réduction du risque cardiométabolique”, c’est-à-dire les risques de développer une maladie cardiovasculaire ou un diabète.

Grâce à ce pain multifibres, la composition du microbiote intestinal a été modulée. Les chercheurs assurent qu’il agit en “stimulant des bactéries qui dégradent les fibres alimentaires, certaines d’entre elles pouvant exercer des fonctions protectrices, en prenant le pas sur d’autres espèces inflammatoires”. “Augmenter la diversité des fibres alimentaires consommées en utilisant un outil nutritionnel simple et abordable tel que ce pain multifibre, pourrait ainsi être une approche nutritionnelle pertinente pour améliorer le profil cardiométabolique chez des sujets à risque”, concluent les chercheurs.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

Increasing the diversity of dietary fibers in a daily-consumed bread modifies gut microbiota and metabolic profile in subjects at cardiometabolic risk, Gut Microbes, 20 mars 2022. 

https://www.tandfonline.com/doi/full/10.1080/19490976.2022.2044722

Améliorer sa santé et son microbiote intestinal : mise au point d’un pain spécial riche en fibres diversifiées, Communiqué de l’INRAE, 1er avril 2022. 

https://www.inrae.fr/actualites/ameliorer-sa-sante-son-microbiote-intestinal-mise-au-point-dun-pain-special-riche-fibres-diversifiees

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.