La circulation du Sars-CoV-2 s’intensifie sur le territoire français. Dans son communiqué du 31 mars dernier, Santé publique France confirme la reprise de l’épidémie pour la troisième semaine consécutive. Les hospitalisations liées au virus sont également à la hausse. Au total, 22 251 patients étaient hospitalisés avec un diagnostic de Covid ce dimanche, contre 20 606 sept jours auparavant.

Face à ces contaminations, il serait judicieux de savoir ce qui nous protège le plus des formes graves de la maladie. Deux études se sont justement penchées sur la question, afin d'étudier l'immunité acquise après une infection au virus et après la vaccination. Les résultats montrent que les personnes possédant la meilleure immunité sont celles qui ont été infectées par le virus avant de se faire vacciner.

Covid-19 : la vaccination renforce l’immunité conférée par l’infection

Les deux études publiées ce vendredi 1er avril dans la revue The Lancet Infectious Diseases en arrivent à la même conclusion : il vaut mieux se faire vacciner après avoir été contaminé par le virus du Covid-19 pour obtenir la meilleure immunité possible contre le virus.

La première de ces deux études a été réalisée au Brésil, pays particulièrement touché par la pandémie, avec près de 660 000 décès liés au virus depuis le début. Les scientifiques ont étudié les données cliniques de près de 200 000 Brésiliens infectés par le virus. Une partie d’entre eux n’ont pas reçu de dose de vaccin ensuite, tandis que l’autre a reçu une dose de vaccin Pfizer, d'AstraZeneca, de Sinovac ou de Johnson & Johnson.

Ces quatre vaccins s’avèrent donner une protection supplémentaire et conséquente aux personnes déjà infectées par le Covid-19 auparavant”, a constaté Julio Croda, co-auteure de l'étude. La scientifique donne l’exemple du vaccin de Pfizer-BioNTech, pour lequel les risques d'hospitalisation et de décès sont réduits de près de 90 % après une injection et une contamination.

Infection puis vaccination : une immunité pendant une vingtaine de mois

La seconde étude a été réalisée en Suède. Les chercheurs ont les mêmes conclusions, affirmant plus précisément que les personnes vaccinées après une infection au Sars-CoV-2 pouvaient rester immunisées pendant une vingtaine de mois. Un tel schéma permettrait aussi de réduire le risque de réinfection de plus de 65 %.

A noter toutefois que ces deux études ont été réalisées avant l’arrivée du variant Omicron, beaucoup plus contagieux que ses prédécesseurs et qui présente aussi une certaine résistance face aux vaccins actuellement utilisés.

Vaccination : quelles recommandations après une infection ?

En France, la Haute Autorité de Santé préconise d’administrer “une dose unique de vaccin chez les personnes ayant été infectées par la Covid-19, quel que soit leur âge”. Cette vaccination est à réaliser “6 mois après l’infection avec le vaccin Comirnaty® de Pfizer ou Spikevax® de Moderna (pleine dose)”.

L’instance précise toutefois qu’en cas de besoin de dose supplémentaire pour des “contraintes administratives”, comme un voyage à l’étranger, celle-ci n’est pas contre-indiquée et peut être administrée aux personnes qui le souhaitent.

Concernant les individus qui auraient contractés le virus après le vaccin, la HAS recommande :

  • “l’administration d’une dose additionnelle 6 mois après l’infection pour les personnes éligibles au rappel et chez qui l’infection est survenue après un schéma vaccinal complet”;
  • “l’administration d’une seconde dose 6 mois après l’infection pour toutes les personnes chez qui une infection est survenue après avoir reçu une première dose de vaccin (schéma vaccinal incomplet)”. Une recommandation également valable quel que soit l’âge et quel que soit le délai de survenue de l’infection après la première dose.

Sources

https://www.thelancet.com/journals/laninf/article/PIIS1473-3099(22)00140-2/fulltext 

https://www.thelancet.com/journals/laninf/article/PIIS1473-3099(22)00143-8/fulltext 

https://www.has-sante.fr/jcms/p_3300204/fr/covid-19-quel-schema-vaccinal-pour-les-personnes-infectees-avant-ou-apres-une-vaccination#:~:text=Au%20regard%20de%20ces%20%C3%A9l%C3%A9ments,de%20Moderna%20(pleine%20dose). 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.