Diabète et insuffisance rénale : le traitement par dialyse

Publié le 30 Juin 2018 à 18h02 par La Rédaction Médisite
Le diabète se caractérise par une hyperglycémie chronique dont les répercussions sur la santé sont nombreuses. L’insuffisance rénale fait partie des complications potentielles du diabète. À un certain stade, la dialyse constitue le seul recours thérapeutique.

6748744-inline-500x333.jpg© Istock

Diabète et insuffisance rénale: quel lien?

Dans le langage médical, on parle de néphropathie diabétique pour qualifier une atteinte rénale causée par le diabète. L’excès de sucre dans le sang peut altérer le fonctionnement des structures veineuses qui irriguent le rein. Or, il est important de rappeler que les reins servent essentiellement à filtrer le sang et, surtout, à le débarrasser de ses toxines. S’il n’effectue plus sa mission de manière suffisamment efficiente, l’organisme se charge de molécules toxiques et la pression artérielle s’accroît dangereusement.

Diabète et insuffisance rénale: quelle prise en charge?

Le problème avec la néphropathie diabétique est qu’elle se développe silencieusement. Ce n’est généralement qu’à un stade d’évolution avancé que les premières manifestations probantes surviennent. C’est la raison pour laquelle les patients diabétiques voient leur fonction rénale être régulièrement contrôlée. Si le traitement de première intention reste la stabilisation de la glycémie, il est nécessaire, pour les cas les plus sévères, de recourir à la dialyse. Cette procédure médicale consiste à filtrer le sang de manière artificielle à l’aide d’une machine, comme le ferait un rein sain. À terme, une transplantation rénale s’avère être l’unique solution thérapeutique curative.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X