L’OMS (Organisation mondiale de la santé) considère le diabète comme “l’un des principaux tueurs au monde”. Selon le CEED (Centre Européen d’Etude du Diabète) une personne meurt de la maladie toutes les six secondes dans le monde. En effet, cette dernière entraîne de nombreuses complications telles que les maladies cardiovasculaires, dont elle est la deuxième cause.

Sur son site internet, l’Inserm détaille trois clés afin de contrôler la maladie :

  • La perte de poids ;
  • L’alimentation ;
  • Et l’activité physique.

Certains travaux ont déjà pointé du doigt l'impact de l'effort physique, et notamment de la marche, pour faire baisser les risques de développer un diabète. Selon une récente étude de l’Université de Limerick (Irlande) publiée dans la revue Sports Medicine, le fait de marcher après le dîner, même quelques minutes, aiderait à réduire les risques.

Diabète de type 2 : une marche à faible intensité atténue la glycémie

Pour cette recherche, les scientifiques ont effectué une méta-analyse (méthode scientifique combinant les résultats de plusieurs études) sur sept études différentes. Ces dernières comparaient les effets de la position assise par rapport à celle debout et à la marche sur la santé cardiaque.

Dans cinq des études, aucun des participants n'avait de pré-diabète ou de diabète de type 2. Les deux autres ont mélangé des personnes atteintes de la maladie et d'autres non diabétiques.

Lors de ces études, les participants ont été invités à se tenir debout ou à marcher pendant deux à cinq minutes toutes les 20 à 30 minutes au cours d'une journée. Les résultats des différents travaux ont montré que quelques minutes de marche à faible intensité après un repas amélioraient significativement la glycémie par rapport à la position assise. En effet, le taux de sucre dans le sang chez les marcheurs augmentait et diminuait de façon progressive.

Les chercheurs ont constaté que le simple fait de se tenir debout aidait à réduire le taux de sucre dans le sang. "La position debout a eu un petit avantage sur la santé", a expliqué Aidan Buffey, étudiant diplômé à l'Université de Limerick et auteur de l'article. La marche à faible intensité avait tout de même de meilleurs résultats.

Diabète : la glycémie atteint son pic 60 à 90 minutes après le repas

Les auteurs recommandent de faire une balade de 15 minutes, même si les courtes promenades de deux à cinq minutes offrent déjà certains avantages.

Les scientifiques conseillent de pratiquer cette activité physique dans les 60 à 90 minutes après avoir mangé. C’est à ce moment-là que la glycémie atteint son niveau maximum, donc pratiquer un léger effort physique à ce moment-là réduit les risques de faire un pic glycémique.

Si les chercheurs prônent la marche, le moindre effort compte. Le Dr Euan Ashley, cardiologue à l'Université de Stanford qui ne fait pas partie de l'étude, a expliqué : " Se déplacer ne serait-ce qu'un peu en vaut la peine et peut entraîner des changements mesurables, comme l'ont montré ces études, dans vos marqueurs de santé. La position debout vous permettra de faire une partie du chemin".

Sources

https://link.springer.com/article/10.1007/s40279-022-01649-4

https://www.inserm.fr/dossier/diabete-type-2/

https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/diabetes

http://ceed-diabete.org/fr/le-diabete/les-chiffres/

mots-clés : Diabète
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.