Étant donné que la carie dentaire reste la première cause d'hospitalisation chez les jeunes enfants, il est donc impératif de réguler leur consommation de produits sucrés. C’est justement dans cette démarche de prévention que l'Association des dentistes britanniques (British Dental Association) a publié un les résultats d'une étude le 8 juillet 2022. Les membres de l'organisme ont tenu à mettre en garde les parents contre le taux extrêmement élevé de sucre présent dans certains produits, notamment à base de fruits. Les compotes à boire vendues dans des petites gourdes jetables en plastique sont particulièrement visées par les professionnels de la santé bucco-dentaire. En fait, ces dernières contiendraient un taux de sucre encore plus élevé que le Coca-Cola.

Sucre : surveiller votre apport journalier recommandé

L'Association des dentistes britanniques a analysé le contenu de 109 de ces produits, et a relevé des « niveaux obscènes de sucre » dans certaines compotes à boire pour bébés. « Certains produits examinés destinés aux enfants de plus de quatre mois contiennent jusqu'à deux tiers de l'apport journalier recommandé (AJR) en sucre d'un adulte », a souligné le syndicat, qui réclame par ailleurs « que des mesures soient prises contre les niveaux obscènes de sucre présents dans de nombreuses marques populaires de sachets pour bébés ». De plus, le mode de consommation de ces compotes pour bébé favoriserait l’apparition de caries. « Le contenu est souvent aspiré directement de la pochette, ce qui fait que les aliments passent plus de temps en contact avec les dents de lait, au moment où elles font éruption, et les exposent au risque d'érosion et de carie», affirme l’organisation.

De plus, le syndicat de dentistes britanniques a poussé un coup de gueule contre le manque de transparence des fabricants, en ce qui concerne le packaging de leurs produits. « Le secteur a systématiquement adopté un langage fallacieux soulignant la présence de 'sucres d'origine naturelle' ou l'absence de 'sucres ajoutés', tandis que d'autres prétendent de manière opaque que les produits sont 'nutritionnellement approuvés' ou conformes aux 'besoins nutritionnels et de développement' des nourrissons », s’insurgent les professionnels de santé. Pour mémoire, une consommation excessive de sucre peut entraîner du diabète, des maladies cardiovasculaires, ainsi que certains cancers.

Sources

https://bda.org/

Solidarité-santé.gouv

Ministère de la santé

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.