Variant Delta : les departements ou il progresse le plus

Le variant Delta, souche indienne du coronavirus, s'impose de plus en plus en France. Lors d’un déplacement à Villeneuve-la-Garenne (Hauts-de-Seine) ce vendredi 2 juillet, Olivier Véran a affirmé que cette mutation représentait actuellement un tiers des contaminations à la Covid-19 en France. Il y a quatre jours, le ministre de la Santé avait indiqué un niveau de 20 %.

À ce jour, le dernier rapport communiqué par Santé Publique France, indique que le variant indien représente en France 36,4 % des tests, parmi les tests criblés. On fait le point dans notre diaporama sur les départements où il circule le plus. Dans ces zones, le variant Delta représente plus de 50 % des tests.

Pour rappel, le variant Delta, qui a d'abord causé un rebond de l'épidémie en Inde (d'où son surnom "variant indien") aurait pour origine deux modifications génétiques du virus : la mutation L452R semblable à celle observée sur le variant californien et l'autre, appelée E484Q, est proche d'une autre mutation (E484K) détectée sur les variants brésilien et sud-africain.

Pourquoi le variant Delta est-il préoccupant ?

Jeudi 1er juillet, Santé publique France a dévoilé de nouveaux indicateurs sur la plateforme Géodes. Ces derniers révèlent la prévalence de trois mutations, dont L452R, présente dans le variant Delta.

La mutation du virus L452R a été identifiée dans cinq souches virales du Sars-CoV-2. Or, une très grande majorité de ces prévalences seraient bien liées au variant Delta, qui est pour le moment le seul parmi les cinq variants portant la mutation L452R, classée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) comme variant préoccupant.

Santé Publique France s'est basé sur le criblage pour identifier la prévalence du variant Delta. Cette technique qui permet, à partir d’un test positif, de suspecter une infection par une souche virale, ou par une mutation du virus.

Le variant Delta a été classé comme "préoccupant" par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) car plusieurs données récentes disponibles montrent une augmentation de sa transmissibilité par rapport aux autres souches virales, mais également par rapport au variant dit britannique.

> De plus en plus de femmes renoncent à la chirurgie esthétique et utilisent cette pilule à la place.

Sources

Taux de tests avec présence de la mutation l452r, Santé Publique France, 1er juillet 2021

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.