Ecouter l'article :

Après les vaccins Pfizer-BioNTech, Moderna et AstraZeneca, c'est désormais le vaccin Johnson & Johnson qui pourrait s'ajouter à la stratégie vaccinale en France. En effet, la ministre déléguée à l'Industrie Agnès Pannier-Runacher a annoncé ce dimanche 28 février sur France 3 que ce quatrième vaccin devrait être approuvé par l'Agence européenne du médicament début mars, et être distribué dès la fin du mois ou début avril. Aux États-Unis, l'Agence américaine des médicaments (FDA) a quant à elle donné son autorisation ce samedi 27 février au soir.

Contrairement au vaccins Pizer-BioNTech et Moderna, ce vaccin est à "vecteur viral". Comme le rapporte Midi Libre, pour déclencher la réponse immunitaire des personnes vaccinées, les chercheurs ont utilisé un adénovirus auquel a été ajouté un fragement de coronavirus. Ce quatrième vaccin bientôt disponible en France présente de multiples avantages. Le premier est qu'il s'agit d'un vaccin unidose. En effet, le vaccin Johnson & Johnson s'administre en une seule dose. Cela permettrait donc de pouvoir vacciner davantage de personnes que pour les trois autres vaccins autorisés en France, qui nécessitent deux injections.

Un vaccin à dose unique efficace à 66%

À noter que cela pourrait évoluer puisqu'une étude clinique sur ce vaccin contre le coronavirus est actuellement en cours pour connaître son efficacité avec deux injections. La recommandation d'une dose unique pourrait donc être amenée à changer après la publication de ces résultats. Pour l'instant, Johnson & Johnson a annoncé le 29 janvier dernier que son vaccin était efficace à 66% contre le coronavirus. Il est également efficace à 85% pour prévenir les formes graves de la maladie selon un essai clinique effectué sur près de 44 000 personnes dans 80 pays.

Autre avantage de ce vaccin, sa conservation plus facile. Il peut être gardé au frigo entre 2 et 8 degrés selon Midi Libre. Un argument logistique de poids quand on sait que la vaccin Pfizer/BioNTech doit être conservé à -80 degrés. Cela devrait en effet faciliter le transport et le stockage pour les médecins ou pharmaciens réalisant les injections. Selon le Journal du Dimanche, son prix est également abordable puisque le vaccin Johnson & Johnson devrait être vendu à prix coûtant, c'est-à-dire 6,93 euros, alors que celui de Pfizer-BioNTech coûte 15,50 euros la dose, celui de Moderna 15 et celui d'AstraZeneca 2 euros.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.