Vaccin Covid : quelles comorbidites vous rendent prioritaire ?

Pour lutter contre l’épidémie de la Covid-19, les vaccins mis au point par Pfizer, Moderna et désormais l’Anglais AstraZeneca entrent en jeu. Si la priorité absolue a été accordée aux personnes de plus de 75 ans pour les vaccins de Pfizer/BioNTEch ou de Moderna, les patients de plus de 50 ans touchés par des comorbidités ont également pu bénéficier de l'injection AstraZeneca.

Dans une note datée du 2 mars 2021, la Haute Autorité de Santé (HAS) avait élargi la liste des comorbidités donnant droit au vaccin.

"A l’issue de la première phase de vaccination qui ciblait en priorité les résidents en établissements pour personnes âgées et les professionnels de santé et du secteur médical à risque de ces établissements, la HAS actualise, de façon transparente, la stratégie de priorisation des populations à vacciner à partir de la revue de la littérature des facteurs de risque de formes graves de Covid-19 pour les phases 2 et 3 du programme de vaccination", indique la HAS.

Aujourd'hui, la liste des personnes prioritaires à la vaccination s'est à nouveau étendue. Ce mardi 23 mars 2021, le gouvernement a annoncé vouloir monter la vaccination en puissance. Emmanuel Macron a donc élargie la liste des personnes prioritaires pouvant bénéficier du vaccin contre la Covid-19.

Faites défiler notre diaporama et découvrez quels critères et quelles comorbidités vous donnent désormais droit au vaccin contre la Covid-19. Attention, pour la plupart d'entre elles, il faut toutefois avoir plus de 50 ans pour être vacciné. En effet, le principal paramètre qui fait la priorité reste l'âge du patient. 

Vaccin : un numéro "coupe-file" pour les plus de 75 ans qui peinent à obtenir un rendez-vous

"Matin, midi et soir, je peux vous dire, je serai mobilisé, le gouvernement sera mobilisé et l’ensemble des personnels soignants sera mobilisé dans cette bataille", a déclaré Emmanuel Macron ce mardi, précisant qu'il n'y aura "pas de jours fériés et de week-ends pour cette bataille (..) on doit vacciner tous les jours, en soirée aussi et même plus tard". Le Chef d'État a ainsi annoncé de nouvelles mesures, à savoir l'ouverture de 35 vaccinodromes opérationnels dans les prochains jours.

Ces centres de vaccination "géants" s'ajouteront donc à la vaccination dans les hôpitaux, chez son médecin et dans les pharmacies. 

Emmanuel Macron a également annoncé la mise en place d 'un numéro "coupe-file" pour les plus de 75 ans qui peinent à obtenir un rendez-vous pour se faire vacciner. "Il faut continuer ce travail d'aller les chercher", a déclaré le Président de la république. 

Ces mesures s'inscrivent dans un objectif. "C’est qu’à la fin de l’été, nous ayons offert la possibilité à toute Française et tout Français adulte qui le souhaite de se faire vacciner. C’est cet objectif sur lequel je reste. Tout ce qui pourra permettre d’accélérer, nous le ferons", poursuit Emmanuel Macron.

Découvrez dans notre diaporama les critères qui vous donnent aujourd'hui droit à la vaccination.

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore !

Sources

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce l'ouverture de la vaccination aux plus de 70 ans dès samedi, 23 mars 2021

Actualisation des facteurs de risque de formes graves de la Covid-19 et des recommandations sur la stratégie de priorisation des populations à vacciner, HAS, 2 mars 2021

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.