Lundi 31 mai 2021, la vaccination contre le coronavirus ouvre à tous les Français majeurs. Or, avec les produits de Moderna, Pfizer-BioNTech ou AstraZneca, il vous faudra recevoir deux doses, espacées de six semaines, pour bénéficier d’une immunité complète.

Si vous aviez prévu de partir en vacances au mois d’août, cela vous laisse largement le temps de recevoir les injections avant de vous envoler - ou de prendre la route - vers votre lieu de villégiature. Mais dans le cas où vous auriez posé vos congés fin juin ou début juillet, les dates risquent de se chevaucher…

Alors, est-on vraiment obligé de réaliser sa deuxième injection dans le même centre de vaccination que pour la première ? Ou bien est-il possible de la recevoir sur son lieu de vacances ? C’est la question à laquelle Michel Cymes s’est attaché à répondre dans sa chronique du 25 mai, sur RTL.

Recevoir les deux doses au même endroit : pas obligatoire, mais recommandé

Pour éviter la désorganisation, les autorités sanitaires “souhaitent que chacun reçoive sa première et sa seconde injection au même endroit”, explique le médecin. “Si vous prenez rendez-vous dans les prochains jours, il faudra donc bien calculer votre coup selon vos dates de vacances”.

Il précise néanmoins qu’il n’est pas totalement impossible de recevoir sa deuxième dose sur son lieu de vacances “notamment parce qu'il devrait y avoir un supplément de doses dans les zones touristiques”. Mais si tous les Français optent pour cette solution de facilité, le stock risque d’être vite écoulé “et le pays se retrouvera avec des personnes à moitié vaccinées”. Dans l’idéal, donc, il vaut mieux recevoir les deux piqûres au même endroit.

Peut-on décaler la seconde injection d’une semaine ?

Car une personne à moitié vaccinée, c’est une personne à moitié protégée, rappelle Michel Cymes. “Cette seconde injection est d'autant plus utile qu'en son absence, le risque d'apparition de variants du coronavirus augmente”, ajoute le chroniqueur.

Rassurez-vous toutefois, le délai de six semaines prévu entre les deux vaccins n’est pas complètement figé : “quelques jours, voire une semaine de décalage n’est pas un drame”. Le médecin précise que pour ne pas altérer l’immunité, il vaut mieux reculer la seconde injection de quelques jours que de l’avancer.

Pour rappel, les personnes qui ont déjà eu la Covid-19 et peuvent le prouver avec un test PCR ou sérologique positif, sont exemptés de la deuxième dose de vaccin. Idem celles qui recevront le produit de Johnson & Johnson, qui ne nécessite qu’une seule injection.

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Sources

https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/michel-cymes-coronavirus-vaccin-peut-on-recevoir-sa-seconde-injection-sur-son-lieu-de-vacances-7900035812

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.