Vacances d’été et Covid-19 : comment voyager sans danger ?

Certifié par nos experts médicaux MedisiteVous craigniez de ne pas pouvoir partir en vacances ? Rassurez-vous, les Français pourront voyager cet été, mais seulement à l'intérieur du pays. Les conseils du Dr Jacques Fiorentino, médecin consultant, pour profiter de vos congés sans vous mettre en danger.
Sommaire

Bonne nouvelle : les Français ne seront pas privés de vacances cet été. Pour autant, il ne sera pas possible de partir n’importe où. Et bien sûr, il faudra redoubler de prudence afin de ne pas s’exposer au virus, ni mettre en danger son entourage. Où aurez-vous le droit de vous rendre, précisément ? Et surtout, comment profiter de vos congés en toute sécurité ? On vous dit tout !

Les voyages en France sont autorisés pour cet été

“Les Français pourront partir en vacances en France au mois de juillet et au mois d’août, en métropole et dans les outre-mer”, a annoncé Edouard Philippe ce jeudi 14 mai, en exposant les grandes lignes d’un plan de relance massif pour le tourisme du pays. Il précise néanmoins que “de possibles restrictions très localisées” pourront être décidées, en fonction de l’évolution de l’épidémie.

Il vous est donc d’ores et déjà possible de prendre vos réservations. D’autant que “les acteurs du tourisme, de l’hôtellerie, se sont engagés à faire en sorte que [leurs clients] soient intégralement remboursés, dans l’hypothèse où l’évolution de l’épidémie ne rendrait pas possible le départ en vacances”, a précisé le Premier ministre.

Un plan de relance massif du tourisme annoncé par l'État

Si cette annonce va probablement faire plaisir à la population, ce n’est bien sûr, pas son objectif principal. En autorisant les voyages sur notre territoire, le gouvernement entend “accompagner à la fois la reprise, puis la relance” du secteur du tourisme, mis à mal par l’épidémie. Celui-ci représente, en effet, 7 % de notre PIB et 2 millions d’emplois.

Trois milliards d’euros seront accordés aux professionnels concernés, sous forme de prêts et d’investissements. Au total, 18 milliards d’euros ont été engagés par les pouvoirs publics pour sauver le tourisme français.

Pourrez-vous partir à l’étranger cet été ?

Si vous aviez prévu de vous rendre à l’étranger cet été, pour l’instant, cela n’est pas encore possible. "Le déplacement à plusieurs milliers de kilomètres, il est exclu”, a ainsi déclaré Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, sur France Info. “Le premier moteur de cette reprise touristique sera le tourisme national”.

De son côté, la Commission Européenne encourage néanmoins les États membres à rouvrir leurs frontières. Elle propose, pour cela, “une approche progressive et coordonnée, débutant par la levée des contrôles entre les régions ou les États membres qui présentent une situation épidémiologique suffisamment similaire”, de façon “non-discriminatoire”.

Parmi les pays de l’UE, l'Autriche et l'Allemagne ont déjà prévu de rétablir la libre circulation à leur frontière commune, à partir du 15 juin. Particulièrement touchée par l’épidémie, l’Espagne envisage, de son côté, de garder ses frontières fermées au moins jusqu’en juin.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.