Vers un allégement des consignes sanitaires dès cet été ? L’application TousAntiCovid, lancée en octobre 2020, totalise près de 15 millions de téléchargements. Destinée, à l’origine, à rapporter les cas de personnes contaminées par le coronavirus, elle pourra désormais enregistrer votre acte de vaccination. Il sera aussi possible d’indiquer directement sur votre téléphone les résultats de votre dernier test PCR, et si vous avez contracté ou non la covid-19. Un premier pas vers la mise en place d’un passeport de santé.

Vers l’émergence d’un pass sanitaire ?

Alors que de nombreux pays doivent faire face aux restrictions qui réduisent les déplacements, l’idée de mettre en place un pass sanitaire pour voyager pourrait être une alternative à la pandémie. Le gouvernement a transmis dimanche dernier aux journalistes un communiqué informant de l’instauration d’une nouvelle fonctionnalité, TousAntiCovid-Carnet.

Cette mise à jour, qui devrait se faire dans les jours qui viennent, va donc offrir à son utilisateur la possibilité de montrer patte blanche grâce à l’intégration des résultats du test PCR et de la vaccination. L’objectif est donc de relancer les déplacements, et ainsi alléger le protocole sanitaire : "la France s'engage dès maintenant dans l'expérimentation de la fonctionnalité TousAntiCovid-Carnet lors des vols à destination de la Corse et des Outre-mer".

Une avancée pour les transits en Europe

La mise en place d’un passeport sanitaire est un projet qui pourrait permettre aux pays de l’Union Européenne de reprendre leurs échanges commerciaux. C’est en tout cas ce que recherche Thierry Breton, commissaire européen au Marché intérieur interviewé dimanche dernier par BFMTV.

“La commission travaille avec les États membres et on va pouvoir commencer les premiers tests de fonctionnement (du pass sanitaire européen, NDLR) début juin pour une mise en œuvre, on l'espère, mi-juin, fin juin au plus tard". Thierry Breton ajoute que ce système de contrôle, s’il est mis en place et adopté par les États membres de l’Union européenne, sera “volontaire”.

Afin de prouver votre immunité acquise, certifiée sur ce document (numérique ou papier), vous devrez vous soumettre à une prise de sang. À ce jour, moins de 10 % des Européens ont pu se faire vacciner, et 19 % des Français ont reçu leur première dose de vaccin, selon le site Covid Tracker.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.