Les personnes symptomatiques prioritaires

Les symptômes du Covid-19 commencent à être bien connus : fièvre, toux, perte du goût et/ou de l’odorat, diarrhée, courbature, maux de gorge… Inutile de cocher toute la liste pour se rendre chez son médecin traitant. Celui-ci pourra alors vous indiquer s’il s’agit d’un rhume de saison ou s’il suspecte au contraire un Covid. Sur avis du médecin, vous pourrez bénéficier d’un créneau réservé aux patients prioritaires présentant des symptômes.

Les personnes déclarées « cas contact »

Une personne « cas contact » est une personne ayant côtoyé une autre déclarée positive au virus. Symptôme ou non, elle devient prioritaire pour se faire tester. Dans ce cas, le passage chez le médecin n’est pas obligatoire. La personne malade aura donné votre nom à l’Assurance maladie ou à l’Agence régionale de santé qui vous contactera. Elle vous invitera alors à vous isoler et à vous faire tester le plus rapidement possible. Avant de réaliser ce test, il faut attendre un peu. Il doit être effectué dans les cinq à sept jours qui suivent le dernier contact avec la personne contaminée.

Si un de vos proches est cas contact (vous êtes donc « cas contact de cas contact ») inutile de vous faire tester immédiatement. Le plus important : vous isoler au maximum et respecter les gestes barrières.

Si vous pensez avoir pris un risque

Si, le temps d’une soirée, d’un repas, d’une réunion, vous pensez que les gestes barrières n’ont pas été respectés et que vous avez pris le risque d’être contaminé, il est conseillé de ne pas aller se faire tester si vous n’avez pas de symptômes, au risque d’engorger inutilement les laboratoires.

Recommandation du Dr Robin Lhotellier, généraliste : "En cas de doute, il vaut mieux contacter son médecin traitant afin qu’il puisse évaluer la situation. Le test PCR sera indiqué seulement en cas d’apparition de symptômes ou en cas de PCR positive chez une personne présente lors du rassemblement. Inutile donc d’aller se faire tester si l’une de ces conditions n’est pas remplie. Il existe toutefois les tests antigéniques disponibles dans certaines pharmacies, un peu moins fiables que la PCR, mais avec un résultat disponible en 20 à 30 minutes. Il convient également d’attendre plusieurs jours après le dernier contact avant d’aller se faire tester".

Si vous partez à l’étranger

Pour voyager dans certains pays, il est obligatoire de présenter un test négatif pour débarquer sur leur sol. La France applique ce protocole pour certains voyageurs provenant de pays « à risque ». La liste des pays qui requiert ce type de passeport est disponible sur le site du ministère des Affaires étrangères.

Si vous vous rendez dans un hôpital

Certains hôpitaux vous demanderont, avant une intervention médicale, de passer un test pour s’assurer que vous n’êtes pas porteur du virus. Cependant, pas de créneau prioritaire pour ce genre de raison, anticipez donc le dépistage et l’attente des résultats pour les avoir le jour de l’intervention.

En résumé, en dehors du fait d’être symptomatique et orienté par le médecin ou d’être cas contact, mieux vaut éviter les tests et préférer l’isolement et le respect des gestes barrières. Vous risquez sinon d’encombrer les laboratoires.

Sources

Merci au Dr Robin Lhotellier, généraliste 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.