Les autorités ont été claires : dès la mise en place du pass sanitaire, il faudra soit être vacciné contre la Covid-19, soit présenter un test négatif, pour se rendre dans des lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes ainsi que dans les cafés, restaurants, centres commerciaux, hôpitaux, maisons de retraite, établissements médico-sociaux. Les voyages en avion, train et car pour les trajets de longue distance sont également concernés.

Pas de doute, cette nouvelle a chamboulé les projets de nombreux Français pour l'été. Ces mesures ont été prises afin de faire face à la reprise de l'épidémie à laquelle le pays est confronté avec la forte progression du variant Delta (souche indienne du coronavirus) sur l'ensemble du territoire. L'enjeu est d'éviter que les hospitalisations ne repartent à la hausse et de devoir, à termes, reconfiner les citoyens.

Vous avez dû vous en rendre compte : le pass sanitaire n'a pas été bien accueilli par tous les Français. Outre les personnes se considérant comme "anti-vax", certains jeunes ne voient pas l'intérêt de la vaccination, car jugent leurs risques de développer une forme grave de Covid-19 "faibles". D'autres craignent tout simplement les effets à long terme de la vaccination et préfèrent donc s'en passer pour le moment. Le problème : s'ils veulent continuer à vivre une vie normale, ces personnes devront s'astreindre à des tests PCR toutes les 48 heures, nécessaires aujourd'hui pour entrer dans un café ou pour prendre un train.

Certains jeunes pensent détenir la solution ultime - mais non sans risque : contracter la Covid. Explications.

"Si une amie me dit qu'elle a le Covid (...) j'irai peut-être la voir pour qu'elle me tousse dessus"

Avoir la Covid-19 aujourd'hui permet de bénéficier d'un certificat de rétablissement. Ce dernier est délivré onze jours après avoir déclaré la maladie, mais est surtout valable six mois et remplace le pass sanitaire. Si vous êtes concerné par ce cas de figure, vous pouvez donc vous rendre dans un lieu public sans faire de test, et surtout, sans être vacciné.

Plusieurs jeunes qui ne souhaitent pas se faire vacciner espèrent miser sur cette règle et ne s'en cachent pas. "Ma femme et moi cherchons à attraper le covid pour avoir un certificat de rétablissement", explique un internaute à nos confrères du Figaro. Vous avez bien lu. Ce dernier souhaite "avoir accès à un pass sanitaire, via un certificat de rétablissement, sans devoir attendre des semaines pour une double dose et faire des tests tous les jours".

Âgé de 25 ans, il ne se sent pas menacé par le Covid. Il n'est pas le seul à tenir ce raisonnement. "Si une amie me dit qu'elle a le Covid (...) j'irai peut-être la voir pour qu'elle me tousse dessus. Avoir un passe sanitaire est très important puisque sans, nous ne pouvons plus profiter des plaisirs de la vie", souligne au Figaro une étudiante en philosophie âgée de 20 ans à peine.

Pourquoi ce comportement peut s'avérer dangereux

Attention si l'idée d'échapper au pass sanitaire peut sembler tentante. On rappelle que personne n'est à l'abri de contracter une forme grave du coronavirus, ni même les jeunes. Si les personnes âgées sont, certes, plus vulnérables, les trentenaires ne doivent pas baisser la garde pour autant. Vous avez le droit de ne pas vous faire vacciner, or faire en sorte de contracter la Covid semble être un pari risqué.

Plusieurs médecins travaillant dans des services de réanimation mettent aujourd'hui en garde : ils retrouvent de plus en plus de jeunes non vaccinés hospitalisés. "Par exemple, aujourd'hui on a trois patients en réanimation dont une femme de 33 ans", avertit le chef du service réanimation de l'hôpital d'Avignon, Sébastien Moschietto, à nos confrères de France Bleu. De nombreux autres médecins font également état de l'arrivée de jeunes en réanimation. Parmi eux, de nombreux sont sans antécédent et sans comorbidité.

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore !

Sources

Ces jeunes Français qui veulent attraper le Covid pour éviter la vaccination, Le Figaro, 28 juillet 2021

Tous les patients Covid actuellement en réanimation à Avignon n'étaient pas vaccinés, France Bleu, 21 juillet 2021

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.