Après l'hydroxychloroquine, le remdévisir, et plus récemment la colchicine, depuis quelques jours c’est un nouveau médicament, la plitidepsine, qui est présenté comme efficace contre le coronavirus. Comme le rapporte Santé Magazine, ce sont les scientifiques du Quantitative Bioscience Institute, de l'UC San Francisco et de la Icahn School of Medicine du Mt.Sinai, qui ont démontré que ce médicament approuvé par l'Agence australienne de réglementation pour le traitement du myélome multiple, un type de cancer du sang, avait une puissante activité antivirale contre le SRAS-CoV-2.

27,5 fois plus puissant que le remdésivir

Les premiers résultats de leur étude clinique de phase I / II ont été publiés dans la revue Science et démontrent que le médicament serait 27,5 fois plus puissant contre le virus in vitro que le remdesivir, un antiviral ayant reçu en 2020 une autorisation d'utilisation d'urgence de la FDA (Agence américaine du médicament) pour le traitement de la Covid-19. C médicament a été créé par la société espagnole Pharmamar qui a assuré que "les données et premiers résultats positifs de l'essai clinique suggèrent que la plitidepsine devrait être fortement envisagée pour des essais cliniques élargis pour le traitement du COVID-19" dans un communiqué ce mardi 26 janvier. La société assure être en pourparlers pour faire passer l'étude en phase III.

En pratique, la plitidepsine bloque la protéine eEF1A présente dans les cellules humaines et dont le coronavirus se sert pour se reproduire et infecter d'autres cellules de notre corps. Cette inhibition empêche donc sa reproduction à l'intérieur de la cellule, limitant sa propagation dans l'organisme. L'étude réalisée in vitro et in vivo a également prouvé que le médicament conduit à une forte réduction de la réplication virale, entraînant une réduction de 99% de la charge virale dans les poumons des souris infectées à qui il a été administré.

Efficace contre les variants du virus

"La plitidepsine est un inhibiteur extrêmement puissant du SRAS-CoV-2, mais sa force la plus importante est qu'elle cible une protéine hôte plutôt qu'une protéine virale", explique le Pr Kris White, de la Icahn School of Medicine at Mount Sinai. Le chercheur participant à l'étude assure que "cela signifie que si la plitidepsine réussit dans le traitement du COVID-19, le virus ne pourra pas gagner en résistance contre ce médicament par mutation, ce qui est une préoccupation majeure avec la propagation des variants britannique et sud-africain".

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >

Sources

The Peer Review journal Science confirms the potent activity of PharmaMar's plitidepsin against SARS-CoV-2, Pharmamar, 26 janvier 2021.

Plitidepsin has potent preclinical efficacy against SARS-CoV-2 by targeting the host protein eEF1A, Science, 25 janvier 2021.

COVID-19 : la plitidepsine, un anticancéreux à l'activité très puissante contre le virus, Santé Magazine, 27 janvier 2021.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.