Masque jetable : on pourrait le laver et le réutiliser selon un chercheur

"Un masque chirurgical est un dispositif médical à usage unique", indiquait l'Association française de normalisation (Afnor). Pourtant, Philippe Vroman, enseignant-chercheur au laboratoire de recherche textile Gemtex de l’Ecole nationale supérieure des Arts et industries textiles à Roubaix vient de déclarer qu’il serait en fait possible de laver et réutiliser les masques qu’on considérait comme jetables. Les détails dans notre diaporama.
Masque jetable : on pourrait le laver et le reutiliser selon un chercheur

Combien de masques avez-vous déjà jeté depuis le début de la pandémie ? Difficile à dire tant il y en a. Et pour cause, depuis des mois, on nous rabâche que les masques chirurgicaux – jetables- ne doivent pas être portés plus de quatre heures et sont à usage unique. C’est en tout cas les recommandations de l'Association française de normalisation (Afnor).

En effet si les masques en tissus sont lavables en machine, ce n’est pas le cas des masques chirurgicaux. Du moins, jusqu’à présent.

Dernièrement, Philippe Vroman, enseignant-chercheur à l'École nationale supérieure des Arts et industries textiles à Roubaix, a assuré à France Bleu Nord qu'il était en fait possible de laver et réutiliser les masques chirurgicaux. On vous donne les détails dans notre diaporama.

"On doit pouvoir désinfecter aussi bien les masques chirurgicaux"

L'Afnor et l'Académie nationale de médecine émettent toutefois quelques réserves quant à la possibilité de laver les masques chirurgicaux. Contacté par France Info, Jacques-Hervé Lévy, directeur général de l'Institut français du textile et de l'habillement, qui gère pour l'Afnor la normalisation de la filière textile, appelle à la prudence après les déclarations de Philippe Vroman.

"Les masques FFP2 [dédiés aux soignants, ndlr] ont bien été désinfectés en milieu hospitalier, au début de l'épidémie, quand on en manquait, explique-t-il. Or, la technologie des masques FFP2 et des masques chirurgicaux est quasiment la même, ce qui signifie qu'on doit pouvoir désinfecter aussi bien les masques chirurgicaux".

"Le problème, c'est que chez soi, on n'a pas d'autoclave", avertit Jacques-Hervé Lévy. Il s’agit d’une machine à stériliser du linge ou du matériel médical, résume-t-il.

Découvrez dans notre diaporama, tout ce qu’il faut savoir avant de vouloir laver votre masque chirurgical.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.