Retarder la deuxième dose de vaccin pourrait altérer son efficacité. Comme le rapporte l'AFP, notamment relayé par Le Parisien, c'est la mise en garde essentielle faite par BioNTech ce mardi 5 janvier.

Alors que plusieurs pays, dont le Danemark et le Royaume-Uni, ont annoncé qu'ils allaient espacer la durée entre les deux doses du vaccin, afin de pouvoir vacciner plus de monde, la société allemande laisse entendre que cela pourrait être une stratégie contre-productive.

Aucune preuve d'une protection après 21 jours

"L'efficacité et la sécurité du vaccin n'ont pas été évaluées pour d'autres calendriers de dosage" que les deux injections espacées de 21 jours appliquées lors de l'essai clinique, explique l'entreprise allemande qui a développé, avec l'américain Pfizer, le premier vaccin autorisé aux États-Unis et dans l'Union européenne.

"Même si des données démontrent qu'il existe une protection partielle dès 12 jours après la première dose, il n'y a pas de données qui démontrent que la protection reste en place au-delà de 21 jours", alerte une porte-parole de BioNTech. "Nous estimons qu'une deuxième injection est nécessaire pour procurer la protection maximale contre la maladie", réaffirme BioNTech.

Le Danemark veut espacer les doses de 6 semaines

Pour rappel, pour pallier les stocks de vaccins limités, le Danemark a annoncé ce lundi 4 janvier que le pays allait espacer les deux doses de vaccin jusqu'à six semaines, contre les 21 jours recommandés. Le Royaume-Uni va même jusqu'à laisser passer jusqu'à 12 semaines entre les deux injections. "De cette manière, nous pourrons vacciner plus de monde dès maintenant", a assuré le chef de l'Agence nationale danoise de la Santé, Søren Brostrøm, interrogé par la télévision publique TV2. Il dit se fonder sur la documentation présentée par les laboratoires qui évoquerait une seconde injection "entre 19 et 42 jours" après la première.

Après le Royaume-Uni et le Danemark, le ministère de la Santé a demandé aux autorités sanitaires d'évaluer les options pour allonger également le délai entre les deux injections du vaccin contre la Covid-19, selon un document consulté lundi 4 janvier par l'AFP.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.