Le Covid-19 pourrait priver des millions d’enfants d’un vaccin contre la rougeole

Plusieurs ONG alertent contre un report des campagnes de vaccination contre la rougeole dans 37 pays. Au total, 117 millions d’enfants pourraient être exposés au risque de contracter cette maladie qui, rappelons le, a encore tué 140 000 personnes en 2018.
Le Covid-19 pourrait priver des millions d’enfants d’un vaccin contre la rougeoleIstock

117 millions. C’est le nombre d’enfants qui pourraient être privés d’un vaccin contre la rougeole, en raison de la pandémie de Covid-19. Le rapport ? Des dizaines de pays ont interrompu leur campagne de vaccination, pour se concentrer sur la lutte contre le coronavirus et observer les mesures de distanciation sociale. Pourtant, “ce vaccin sauve des vies”, ont rappelé mardi plusieurs organisations non-gouvernementales.

La rougeole a tué 140 000 personnes en 2018

L’année dernière, les États-Unis ont connu leur pire épidémie de rougeole depuis 2000, avec plus de 1000 cas diagnostiqués et de nombreux décès, et ont d’ailleurs failli perdre leur statut de “pays ayant éradiqué la rougeole”.

En cause, une défiance grandissante vis-à-vis de la vaccination. "Nous ne pouvons pas le répéter assez : les vaccins sont un moyen sûr et très efficace de prévenir cette maladie et de mettre un terme à l’épidémie actuelle", avait alors martelé Alex Azar, le secrétaire à la Santé et aux Services sociaux, dans un communiqué.

“Malgré la mise au point d’un vaccin sûr et efficace il y a plus de 50 ans, les cas de rougeole sont en recrudescence depuis quelques années, à tel point que la maladie a tué plus de 140 000 personnes en 2018” - principalement des enfants et des bébés - alerte également l’Initiative contre la rougeole et la rubéole, qui compte parmi ses membres la Croix-Rouge américaine, les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies, UNICEF, la Fondation pour les Nations unies et l’OMS.

Des vaccins reportés dans 37 pays

Les leçons ne semblent pourtant pas avoir été tirées de ces chiffres puisque, cette année, “des campagnes de vaccination contre la rougeole ont déjà été reportées dans 24 pays”, rapporte l’Initiative, dans une déclaration publiée sur le site de l’UNICEF. “Les campagnes prévues plus tard en 2020, dans 13 autres pays, risquent également de ne pas avoir lieu”.

Des reports qui s’expliquent par les mesures de distanciation sociale prises contre le Covid-19. “Au total, plus de 117 millions d’enfants dans 37 pays, dont beaucoup sont situés dans des régions touchées par des épidémies de rougeole, pourraient être affectés par la suspension des activités de vaccination programmées”.

Un chiffre qui ne prend pas en compte les nourrissons qui, eux non plus, “risquent de ne pas être vaccinés en raison de l’incidence du COVID-19 sur les services de vaccination systématique”. Alors même que les enfants de moins de 12 ans sont plus à risque de mourir des complications liées à la rougeole.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.