Gel hydroalcoolique : faute d'alcool, des personnes en boivent et meurent

Ecouter l'article :

D'après le CDC (Centers for Disease Control and Prevention), de nombreuses personnes s'empoisonnent en ingurgitant du désinfectant pour les mains.
Gel hydroalcoolique : faute d'alcool, des personnes en boivent et meurentAdobe Stock

Le gel hydroalcoolique doit être utilisé sur les mains... et pas autrement. Mais de nombreuses personnes préfèrent l'utiliser d'une autre manière - comme en l'ingérant. Or, l'avaler n'est pas sans danger. Explications.

Intoxication au gel : 24 personnes en sont déjà mortes

"Les produits désinfectants pour les mains à base d'alcool ne devraient jamais être ingérés", a déclaré le CDC dans un nouveau rapport.

En effet, plusieurs gels pour les mains contiennent du méthanol - une substance très toxique - qui provoque une intoxication potentiellement mortelle.

Entre mai et juin 2020, 15 adultes, âgés de 21 à 65 ans, et vivant en Arizona ou au Nouveau-Mexique en ont ainsi fait les frais.

Après avoir consommé des désinfectants alcoolisés, ils ont été transportés en urgence à l'hôpital. Six d'entre eux ont eu une crise (cardiaque), quatre d'entre eux ont trouvé la mort et trois sont devenus aveugles (partiellement ou totalement).

Dernièrement, c'est dans le Sud-est de l'Inde que 9 personnes sont décédées des suites de l'intoxication. Elles avaient bu du gel antibactérien en guise "d'alcool".

Pour les auteurs de l'étude, dirigée par le Dr Luke Yip, les adultes comme les enfants peuvent être concernés par cette intoxication : "Les jeunes enfants peuvent involontairement avaler ces produits", et bien sûr, "les adolescents et les adultes peuvent boire du désinfectant pour les mains comme moyen peu coûteux de se saouler". En effet, ce type de produits peut contenir entre 60 % et 95 % d'alcool ( de l'éthanol ou de l'isopropanol).

Seule différence : "les enfants sont plus à risque s'ils l'ingèrent, mais aussi s'ils le frottent sur leur peau ou l'inhalent", a déclaré un médecin de l'équipe. "Tout enfant exposé au méthanol doit être immédiatement évalué au service des urgences."

Méthanol : convulsions, cécité, insuffisance rénale et troubles du rythme cardiaque

Comme vu précédemment, le méthanol, également connu sous le nom d'alcool méthylique, est très toxique. Il peut même empoisonner les personnes à travers leur peau. Pour cette raison, il est formellement déconseillé d'en ingérer.

"Ses métabolites, le formaldéhyde et l'acide formique, entraînent une condition connue sous le nom d'acidose métabolique - une accumulation dangereuse d'acide dans la circulation sanguine", alerte le Dr Robert Glatter, du Lenox Hill Hospital de New York, dans un article de Medical press. Mais il entraîne aussi de nombreux autres effets secondaires.

"Il est toxique pour les organes et les tissus du corps, et entraîne des convulsions, une insuffisance rénale, une cécité, une tension artérielle basse et même des arythmies cardiaques mortelles", a-t-il ajouté.

Bien évidemment, si elle n'est pas traitée, l'intoxication au méthanol est mortelle. La dose de produit ingérée compte aussi dans la balance.

Quoi qu'il en soit, les scientifiques souhaitent que des messages de prévention soient relayés à ce sujet pour mettre en garde la population.

À noter : le 19 juin, la Food and Drug Administration des États-Unis a averti la population que de nombreux désinfectants "illégaux" avaient été mis sur le marché. Ceux-ci contiennent tous du méthanol. Veillez donc à bien vérifier l'étiquette de ce produit avant d'en acheter.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.