Pic de chaleur : les régions où il fera le plus chaud cette semaine

Alors qu’un premier pic de chaleur a touché la France ce lundi, une nouvelle vague est attendue vendredi. Découvrez la liste des régions où il fera le plus chaud cette semaine. Attention, ce ne sont pas celles que vous croyez !

Après un lundi particulièrement chaud en France, le thermomètre nous offre un peu de répit aujourd’hui. Or, dès jeudi, la chaleur va remonter d’un cran si l’on en croit les prévisions de Météo France. Vendredi, un nouveau pic de chaleur est attendu, plus généralisé et visiblement particulièrement intense. Quelles seront les régions les plus touchées ? On les liste dans notre diaporama.

À titre de précision, vendredi sera considéré comme la journée la plus chaude de ce mois de juillet à l'échelle nationale avec des maximales comprises entre 36 et 38°C. Certaines régions friseront même les 40°C. "Ce sera vraisemblablement la plus chaude journée de notre été 2020", annonce de son côté la Chaîne Météo.

Comment vous prémunir contre cette vague de chaleur ? Quelles sont les erreurs à ne pas faire ? Et surtout, comment reconnaître un coup de chaleur ? Quelques explications.

Pic de chaleur : connaissez-vous les bons gestes pour vous protéger ?

Afin de vous aider à surmonter la hausse des températures, nous vous rappelons certains bons gestes à adopter, d’après les conseils de la Fédération Française de Cardiologie.

"Équipez autant que possible les pièces de climatisations et munissez-vous toujours de bouteilles d’eau en quantité suffisante lors de vos déplacements. Buvez abondamment, même si vous n’avez pas soif", préconise la Fédération. En outre, il vaut mieux éviter de sortir entre 12 h et 16 h : ce sont les heures où l’indice UV est le plus fort.

"Réduisez votre consommation d’alcool, de cigarettes et de boissons sucrées au maximum, ajoutent les experts. Portez des tenues légères, amples, de préférence en lin ou en coton. Protégez votre tête avec un chapeau et vos yeux avec des lunettes de soleil". Enfin, n’hésitez pas à vous passer du linge humide sur le corps afin de vous rafraîchir.

Coup de chaleur : êtes-vous à risque ?

Certaines personnes supportent moins bien la chaleur que d'autres. Ces dernières doivent alors être particulièrement vigilantes en été. C'est le cas des femmes enceintes et des nourrissons. Chez les bébés, 25 % de l’eau de l’organisme est évacuée chaque jour, pour être renouvelée (contre 6 % chez l’adulte). Ce phénomène accentue le risque de déshydratation.

En outre, si vous avez plus de 65 ans ou si vous avez perdu votre autonomie, vous aurez tendance à être moins réactives face à la chaleur. Vous serez alors particulièrement vulnérables. Par ailleurs, les personnes âgées "perçoivent moins bien la chaleur et leur sensation de soif est atténuée, même lorsqu’elles ont besoin de boire. Leur capacité à transpirer diminue également", note l'Assurance Maladie.

La chaleur peut également être plus pénible à supporter ou accentuer certains symptômes en cas de maladie chronique (diabète, maladie cardiaque, asthme...), d'obésité, dénutrition ou maladie d'Alzheimer. Par ailleurs, sachez que certains médicaments peuvent aussi vous rendre la vie impossible en été. L'Assurance Maladie évoque l’aspirine qui peut perturber le fonctionnement des reins (c’est-à-dire la régulation des entrées et sorties d’eau), les diurétiques, qui risques d’accentuer la déshydratation, les neuroleptiques qui modifient la régulation thermique de l’organisme, ainsi que les antimigraineux qui auront tendance à réduire la transpiration.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

METEO FRANCE, Vendredi 31 Juillet

Fédération Française de Cardiologie