Ecouter l'article :

C'est une nouvelle polémique autour de Didier Raoult.L'Express révèle que sept personnes ont été contaminées par le coronavirus au sein de l'Institut marseillais du Professeur Raoult, dont une qui a dû être placée en réanimation, entre mi-mars et début avril. Parmi eux, un docteur praticien hospitalier a également été hospitalisé. Le journal révèle que l'affaire aurait été étouffée au sein de l'IHU Méditerranée Infection Marseille. "Il y a eu au moins six contaminations au sein de notre établissement, dont un technicien qui a été placé en réanimation à l'hôpital de la Timone - qui se trouve en face de chez nous - et un praticien hospitalier (PH) en maladies infectieuses qui a été hospitalisé à l'IHU", confie au journal une personne travaillant au sein de l'institut.

Plusieurs personnes travaillant au sein de l'IHU, à l'hôpital de la Timone (AP-HM) ou en contact direct avec ces établissements, ont souhaité dénoncer auprès de L'Express le manque d'action des Hôpitaux universitaires de Marseille (AP-HM) envers le directeur de l'IHU Didier Raoult. Le professeur aurait maintenu le déroulement de réunions où le port du masque n'est que peu respecté, malgré l'apparition d'un cluster au sein de l'IHU. "Didier Raoult a continué d'organiser et de se rendre aux 'réunions staff', qui se déroulent tous les mardis entre midi et deux, et aux séminaires ouverts aux personnes extérieures, organisés au même horaire tous les vendredis, dans l'amphithéâtre de l'IHU, où les gestes barrières sont peu voire pas respectés, tout ça alors que le cluster était en cours", assure en effet un employé de l'IHU au journal.

Un technicien en réanimation

Pourtant un technicien était alors en réanimation. "Le technicien, qui se trouvait dans un état grave, a été accueilli en réanimation fin mars, ce qui suggère que la date de contamination se situe autour du 20. Il était alors sous hydroxychloroquine-azithromycine, mais ce traitement a été immédiatement arrêté lorsqu'il a été pris en charge. Il n'a pas été intubé, mais a reçu de l'oxygène haut débit. Heureusement, il s'en est sorti", révèle un témoin anonyme, mais dont l'identité a été vérifiée par L'Express. Un "hospitalier proche de Didier Raoult a été hospitalisé à la fin du mois de mars au sein de l'IHU, où il était également traité avec l'association hydroxychloroquine-azithromycine" selon un autre témoin. Quatre autres personnes, dont deux secrétaires, deux médecins et techniciens, ont été testées positives, sans néanmoins développer de formes graves du Covid-19.

"La plupart des proches de Raoult ne portent pas le masque"

"Toutes travaillaient au quatrième étage, où se trouve un open space dédié à des médecins et des techniciens et un secrétariat qui communique avec le bureau du Pr. Raoult", assure un employé de l'IHU, qui assure ne pas être choqué par une telle contamination au sein de l'Institut marseillais. "Cette situation ne m'étonne pas, puisque non seulement il n'y a peu, voire pas de fenêtre dans les open spaces, mais la plupart des proches de Didier Raoult ne portent pas le masque", dénonce-t-il anonymement.

Sources

A l'IHU de Didier Raoult, un cluster Covid-19, beaucoup de questions... et des tensions, L'Express, 7 juin 2021. 

https://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/a-l-ihu-de-didier-raoult-un-cluster-covid-19-beaucoup-de-questions-et-des-tensions_2152072.html

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.