Sommaire

Réouverture des terrasses, des commerces, des musées ou encore des cinémas, couvre-feu à 21 heures, activités sportives… Plusieurs restrictions sanitaires vont être levées ce lundi 19 mai. Si les Français attendent avec impatience de pouvoir retrouver une partie de leurs activités d’avant covid-19, le conseil scientifique lance une mise en garde. Cette instance réunissant une quinzaine d’experts a publié un avis sur le nouveau déconfinement le 6 mai dernier. Sans avoir été saisie par le gouvernement, elle présente les conditions requises pour éviter une 4ᵉ vague.

Une réouverture souhaitable et même nécessaire

Le conseil scientifique ne remet pas en cause le processus de déconfinement entamé. Il reconnaît que la réouverture des différents établissements fermés depuis de longs mois “apparaît souhaitable et même nécessaire”. Il ajoute "elle répond à de fortes attentes et donne une perspective à l’ensemble de la société, perspective dont les bénéfices psychologiques, sociaux et économiques sont sans doute majeurs".

Néanmoins, il prévient : "le retour à une phase moins critique de l’épidémie n’implique pas que l’épidémie soit terminée à l’approche de l’été. Les prochaines semaines restent incertaines et à risque de reprise épidémique". "En cas de quatrième vague, l'épuisement des personnels de santé n'offrira plus les mêmes capacités de prise en charge, en soins critiques en particulier", précise l’avis publié.

Un point du calendrier de déconfinement présenté par le Premier Ministre Jean Castex gène particulièrement les scientifiques. "Le fait que ces réouvertures ne soient pas liées à des critères sanitaires stricts nous rend inquiets", a reconnu Lila Bouadma, membre du Conseil scientifique et réanimatrice à l'hôpital Bichat, sur FranceInfo le 11 mai dernier.

L'experte a ensuite expliqué "dans d'autres pays, je pourrais parler de l'Angleterre, ils ont écrasé la courbe épidémique très fortement, ils ont beaucoup, beaucoup vacciné" et ensuite repris leurs activités "en fonction de critères sanitaires". Elle déplore que le gouvernement français ait fait un autre choix. Les "réouvertures sont [programmées] à des dates extrêmement précises, c'est rythmé et c'est ça qui nous rend inquiets. On aurait préféré que ces réouvertures soient guidées par des critères sanitaires. On peut être inquiet et il peut se passer quelque chose".

S’appuyer sur les indicateurs sanitaires n’est pas le seul moyen d’éviter une 4ᵉ vague pour le Conseil Scientifique. Son avis détaille les conditions à réunir pour ne pas enregistrer une nouvelle hausse de cas de covid-19 pendant l’été.

Sources

Avis du Conseil scientifique Covid-19, 6 mai

https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/avis_conseil_scientifique_6_mai_2021.pdf

Déconfinement : le calendrier de réouvertures provoque "l'inquiétude" du Conseil scientifique, selon Lila Bouadma

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/deconfinement/video-covid-19-les-reouvertures-provoquent-l-inquietude-du-conseil-scientifique-selon-lila-bouadma_4619577.html

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.