Deconfinement: les 10 metropoles ou les taux d-incidence Covid sont les plus bas

Alors que les restrictions kilométriques sont sur le point d'être allégées le 3 mai prochain, vous êtes nombreux à prévoir vos futurs déplacements. Attention, toutefois, toutes les régions ne se valent pas en termes de risque de contamination à la Covid-19. De nombreuses villes présentent encore un taux d'incidence préoccupant. 

Pour rappel, le taux d'incidence correspond au nombre de tests positifs à la Covid-19 ramené à 100 000 habitants.

On dresse un tour d'horizon dans notre diaporama des métropoles où les taux d'incidence sont les plus bas cette semaine. Autrement dit, celles où vous aurez le moins de chance de croiser des cas positifs.

Covid-19 : certains services de réanimation toujours saturés 

Le seuil des 6 000 patients en réanimation, franchi ce lundi, montre bien que malgré le déconfinement prévu, la Covid-19 continue de faire des victimes. Selon Santé Publique France, c'est une première depuis le mois d'avril 2020.

Selon Pascal Crépey, enseignant-chercheur en épidémiologie à l’École des hautes études de santé publique (EHESP) de Rennes (Ille-et-Vilaine), "on s’oriente assez clairement vers une baisse du nombre de lits de réanimations utilisés dans le cadre de la Covid".

"Cette baisse va néanmoins être plus lente que celles nous avions connues lors du premier et du deuxième confinement pour la bonne et simple raison que le variant anglais se propage plus", témoigne-t-il au micro de nos confrères de LCI.

La pression hospitalière que nous connaissons actuellement dépasse celle de la deuxième vague : en novembre 2020, le nombre de malades en réanimation n'avait pas dépassé 4900.

Sources

CovidTracker, 25 avril 2021

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.