Déconfinement : 7 conseils pour reprendre le vélo sans risque !

La sortie du confinement lié à la crise sanitaire du COVID-19 permet à tous de renouer avec les activités en extérieur. Non pas sans prudence, car le virus n'a pas encore dit son dernier mot. La Fédération française de cyclisme (FFC) vient de partager 7 conseils à destination des cyclistes pour se prémunir contre le coronavirus.

"Nous sortons de confinement. Remettons-nous en mouvement de manière responsable et progressive, prudemment mais sûrement", a déclaré Roxana Maracineanu, ministre des Sports, le premier jour déconfinement. La quarantaine est donc levée, pour le plus grand bonheur des cyclistes ! Depuis le 11 mai, le vélo en extérieur est donc à nouveau autorisé de manière individuelle, mais aussi au sein des clubs. 

Privés de sortie à plus d'un kilomètre de chez eux depuis plus de deux mois, les cyclistes ont retrouvé leur liberté de pédaler cheveux au vent !

Déconfinement : le vélo pour éviter la foule

Alors que le déconfinement a à peine commencé, certaines lignes de métro s'avèrent déjà bondées en région parisienne. Les distances de sécurité ont eu du mal à être respectées par les utilisateurs en raison de la forte affluence et de retards de métros. C'est là une bonne raison de remonter sur votre vélo et de privilégier ce mode de transport, plutôt que les transports en commun, si vos conditions physiques le permettent.

Vous éviterez ainsi de croiser la foule et réduirez vos risques de contamination.

Cyclistes, attention au risque de contamination !

Attention, avant de remonter sur votre selle, il faut garder en tête que la menace du Covid-19 est loin d'avoir disparue. Les gestes de précaution restent toujours de mise. Consciente de l'enjeu du respect des mesures d'hygiène, la Fédération Française de Cyclisme (FFC) a pris les devants en publiant un "plan de sortie" à destination des amateurs de balades à vélo, désireux de pédaler dans les prochains jours.

Ces conseils préventifs ont été validés par le ministère des Sports en début de mois. Ils incluent notamment plusieurs "gestes et comportements qui permettront de limiter la propagation du virus". Comprenant plusieurs gestes d'hygiène, ils fixent aussi un cadre aux regroupements de cyclistes.

On les passe en revue dans notre diaporama.

Si ces conseils n'ont aucune valeur juridique, les gestes barrières ont tout intérêt à être appliquées, si vous voulez éviter une deuxième vague de contamination.

Covid-19 : la fin du confinement mais pas des gestes barrières !

"Les occasions de contact augmentent à nouveau à partir du début du déconfinement", soulève le Gouvernement. Le respect des gestes barrières et de distanciation physique devra donc être pris encore plus au sérieux. Le port du masque s’imposera ainsi dans certaines situations : si vous souhaitez reprendre les transports en commun ou vous rendre dans la plupart des magasins.

En outre, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) préconise de continuer à :

  • vous laver fréquemment et soigneusement les mains avec une solution hydroalcoolique, ou à l’eau et au savon afin de tuer le virus s’il est présent sur vos mains ;
  • maintenir une distance d’au moins un mètre avec les autres personnes ;
  • éviter les lieux très fréquentés : dans ces lieux, la probabilité d’être en contact proche avec un porteur du COVID-19 est plus élevée, et il est plus difficile de
  • maintenir une distance physique d’un mètre ;
  • éviter de se toucher les yeux, le nez et la bouche : les mains sont en contact avec de nombreuses surfaces qui peuvent être contaminées par le virus.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.