L'Établissement français du sang (EFS) tire la sonnette d’alarme. Actuellement, seulement 80 000 poches sont disponibles alors qu’il en faudrait 115 000 pour couvrir les besoins des malades. Ce niveau faible de poches de sang est, entre autres, alimenté par les conditions sanitaires. En effet, suite aux dernières mesures gouvernementales et la mise en place du pass sanitaire, les questions se multiplient concernant la possibilité, ou non, de donner son sang et freinent certains volontaires.

L’EFS qui vient de lancer la campagne de sensibilisation aux dons du sang #MissingType, rappelle qu’“il n’est pas nécessaire de présenter un test pour donner son sang, ni d’être vacciné”. Considéré comme des lieux publics autorisés, car vitaux et indispensables, il est seulement demandé aux donneurs de respecter les gestes barrières.

Peut-on donner son sang si l'on est cas contact ?

Quelques règles doivent tout de même être respectées en cette période d'épidémie de la covid-19. Si vous êtes cas contact, il faudra attendre 14 jours avant de pouvoir faire un don du sang. Lorsque vous êtes positif tout en étant asymptomatique, le délai est le même. Les deux sont à compter à partir de la date de votre test. Et si vous avez des symptômes, il est nécessaire d’attendre 28 jours après leur apparition, ou 14 jours après leur disparition. Dans tous les cas, un médecin se prononcera sur la possibilité de donner votre sang à l’issue d’un questionnaire très précis soumis à votre arrivée au centre de collecte.

Peut-on être donneur après avoir été vacciné ?

Après un vaccin vivant atténué (fièvre jaune, varicelle, rubéole, rougeole, oreillons, tuberculose, rotavirus), il faut attendre quatre semaines avant de donner votre sang. En revanche, “pour tous les autres types de vaccin, comme celui de la grippe ou anti-Covid-19, le don est possible sans délai”, rapporte l’ESF.

Mais attention, il existe quelques exceptions. Dans le cas où la vaccination a été réalisée en dehors de l’Union européenne, que ce soit avec un vaccin homologué, ou non par l’UE (comme le Sputnik V), un délai de quatre semaines est obligatoire. Cette décision a été prise par précaution, car certains de ces produits peuvent être difficiles à tracer.

Pour rappel, toute personne âgée de 18 à 70 ans et pesant plus de 50 kg peut donner son sang. Dans certains cas, le don est impossible, comme lors d'une grossesse, d'une prise d’antibiotiques récentes, ou d'une intervention chirurgicale remontant à moins de quatre mois. Pour être sûr d’être éligible, il est possible de s’autoévaluer sur le site de l’EFS. On peut aussi y trouver les lieux de collecte les plus proches et y prendre rendez-vous.

Sources

https://www.cnews.fr/france/2022-01-03/pass-sanitaire-cas-contact-vaccin-dans-quel-cas-peut-donner-son-sang-1166854

https://dondesang.efs.sante.fr/covid-19-le-pass-sanitaire-nest-pas-necessaire-pour-donner-son-sang

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.