Est-ce un nouvel espoir de traitement pour tous les patients souffrant du Covid long ? Fatigue, difficultés respiratoires, palpitations cardiaques, maux de tête… Les symptômes du Covid peuvent perdurer durant de longs mois après l’infection chez certaines personnes contaminées. Un quotidien difficile pour les patients qui peinent à retrouver une vie normale, même après avoir vaincu le virus.

Une étude récente publiée le 21 octobre dernier dans la revue Frontiers in Molecular Biosciences est un espoir pour ces malades puisqu’elle démontre l’intérêt et l’efficacité de l’ubiquinol (forme active de la CoQ10, puissant antioxydant) chez des patients atteints de Covid long. Cet essai clinique, conduit par le Dr Zuzana Sumbalova, a démontré que l'ubiquinol, associé à une rééducation en station thermale de montagne, pouvait accélérer le rétablissement des patients atteints de Covid long.

Pour rappel, dans l’organisme, la CoQ10 intervient en effet dans la respiration mitochondriale et participe à la production d’énergie dans les cellules sous forme d’ATP. Sous forme d'ubiquinol, la CoQ10 est également le seul antioxydant liposoluble synthétisé par l’organisme. Qualifiée d’"ubiquitaire", cette molécule est présente dans toutes les cellules de l’organisme humain.

Symptômes : moins de fatigue, problèmes respiratoires et palpitations

Lors de l’étude, tous les participants ont reçu un supplément quotidien de Co-Q10 ubiquinol (2 x 100 mg/jour). Des échantillons sanguins ont été prélevés au début de l’étude (MRQ1), après 16 à 18 jours de revalidation + ubiquinol (MRQ2) et après 28 à 32 jours de revalidation + Co-Q10 ubiquinol (MRQ3). Or, selon un communiqué de l’entreprise pharmaceutique Kanaka, qui commercialise l’ubiquinol, l’étude révèle une "nette amélioration des symptômes cliniques, notamment de la fatigue générale, des difficultés respiratoires, des palpitations cardiaques, des maux de tête, des douleurs thoraciques, dorsales, musculaires et articulaires" chez les personnes s’étant vu prescrire une supplémentation de de 100 mg d’ubiquinol deux fois par jour pendant cinq semaines.

L’étude démontre en effet une amélioration significative des tests de la fonction pulmonaire e t de la distance parcourue par les patients lors du test de marche de 6 minutes (de 0 à plus de 200 mètres après 3 semaines d’entraînement et de prescription d’ubiquinol).

Les chercheurs ont également constaté une augmentation de la concentration de coenzyme Q10 endogène (CoQ10) dans les plaquettes sanguines, le sang et le plasma, après une supplémentation en ubiquinol en raison de sa forte biodisponibilité. À noter que la fonction mitochondriale des plaquettes sanguines et le taux de CoQ10 peuvent être des biomarqueurs utiles de la santé mitochondriale chez les patients atteints de Covid long.

Symptômes : moins de fatigue, problèmes respiratoires et palpitations

Covid long : l’ubiquinol accélère la récupération de la santé mitochondriale

Selon le Dr Zuzana Sumbalova, en charge de l’étude, "on suppose que le Covid-19 endommage les mitochondries". "J’ai remarqué que la fonction de la chaîne respiratoire mitochondriale des plaquettes sanguines, la phosphorylation oxydative ainsi que le niveau de coenzyme Q10 endogène avaient diminué chez les patients qui avaient contracté le Covid-19. Or, les mitochondries jouent un rôle clé dans le métabolisme cellulaire et dans la réponse immunitaire.

Les mitochondries endommagées par un virus provoquent un stress oxydatif et/ou un orage cytokinique et stimulent l’inflammation. La dysfonction mitochondriale contribue ainsi aux symptômes de douleur musculaire, faiblesse musculaire, altération de la fonction de certains organes", précise la spécialiste.

En conclusion, les données de l’étude démontrent le rôle significatif de la prescription d’ubiquinol, lorsqu’elle est associée à un programme de récupération, dans l'accélération de la récupération de la santé mitochondriale et la réduction des symptômes chez les patients souffrant du syndrome de Covid long.

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Sources

Reduced platelet mitochondrial respiration and oxidative phosphorylation in patients with post COVID-19 syndrome are regenerated after spa rehabilitation and targeted ubiquinol therapy, Frontiers in Molecular Biosciences, 21 octobre 2022. 

https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/fmolb.2022.1016352/full

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.