Dans ce contexte de pandémie liée au Covid-19, les personnes âgées apparaissent aux yeux de tous comme particulièrement vulnérables. Et pour cause, le risque de décès exploserait jusqu’à 14,8 % chez les patients âgés de plus de 80 ans, démontrait une analyse complète, publiée le 17 février par les autorités chinoises, puis le 24 dans la revue médicale américaine JAMA. Pourtant, les personnes plus jeunes ne doivent pas prendre cette menace à la légère pour autant.

Des données provenant de pays comme la Chine et l'Italie montrent que les personnes âgées de 60 à 69 ans sont également à haut risque de complications et de décès par COVID-19.

Au sein d'une étude parue dans le Journal de la Royal Society of Medicine, le professeur Azeem Majeed, chef du département des soins primaires et de la santé publique de l'Imperial College de Londres, a déclaré que, "bien que ce groupe présente un risque plus faible de maladie grave par rapport aux personnes âgées de 70 ans ou plus, leur risque est encore considérable".

Covid-19 : les personnes entre 60 et 69 ans ne doivent pas relâcher les gestes barrières

Les taux de létalité (proportion de décès liés à la maladie) pour les 60-69 ans atteignent 3,5 % en Italie et 3,6 % en Chine pour le coronavirus. En outre, d'autres pays, dont la Suisse et la France, encouragent les personnes de 65 ans et plus à appliquer des mesures barrières plus strictes en raison de leur risque accru de complications et de décès par COVID-19.

"La politique du Royaume-Uni est en désaccord avec l'Organisation mondiale de la santé, qui déclare que les personnes de plus de 60 ans sont au plus haut risque et nécessitent des mesures préventives supplémentaires".

"Nous savons que plus de 95 % de ces décès concernent des personnes âgées de plus de 60 ans", estime l'OMS.

En effet, au Royaume-Uni, l'absence de directives gouvernementales permet aux personnes de moins de 70 ans de prendre leurs propres décisions sur leur façon de se prémunir contre le COVID-19, selon les propos du Pr Majeed. Or, la propagation nationale et mondiale du COVID-19 s'accélère, soulève le professeur qui a co-écrit l'étude avec des chercheurs de l'Imperial College de Londres et de l'Université d'Exeter.

"Pour réduire les hospitalisations, les admissions en soins intensifs et les décès, nous recommandons aux personnes âgées de 60 à 69 ans de continuer à suivre des mesures barrières particulièrement strictes telles que l'éloignement social et l'hygiène personnelle".

Covid-19 : quel risque âge par âge ?

La mortalité par le coronavirus augmente considérablement avec l’âge, démontrait une analyse complète, publiée par les autorités chinoises. Jusqu’à 39 ans, le taux de mortalité ne dépasse pas les 0,2 %. Il passe à 1,3 % chez les 50-59 ans, 3,6 chez les 60-69 ans et atteint 8 % chez les 70-79 ans. Quant aux patients âgés de plus de 80 ans, leur risque de décès exploserait jusqu’à 14,8 %.

Vous aussi participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >

Sources

La politique britannique sur les coronavirus expose les personnes âgées de 60 à 69 ans à un risque accru, EurekAlert, 21 avril 2020

Journal de la Royal Society of Medicine

Characteristics of and Important Lessons From the Coronavirus Disease 2019 (COVID-19) Outbreak in China, Jama, 24 février 2020

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.