Alors que les études se multiplient sur les bienfaits de certaines vitamines pour lutter contre le coronavirus, une nouvelle étude publiée le 12 février dernier vient relativiser leur efficacité. En effet selon les travaux des chercheurs publiés dans le JAMA, le zinc et la vitamine C ne réduisent pas les symptômes de la Covid-19. "Le zinc est censé augmenter la capacité des cellules polymorphonucléaires à combattre l'infection, et l'acide ascorbique est un antioxydant qui peut jouer un rôle dans la réponse immunitaire", expliquent les auteurs de l’étude en préambule.

Pas de réduction de la durée des symptômes

Ils ont donc voulu s'assurer que le zinc, la vitamine C et la combinaison des deux substances réduisaiient réellement la gravité ou la durée des symptômes de la maladie. Après une étude menée sur 214 malades de la Covid-19 du 27 avril au 14 octobre 2020, ils ont constaté que le zinc et la vitamine C ne réduisent pas la gravité ou la durée des symptômes de la Covid-19 par rapport aux soins habituels prodigués aux patients atteints du coronavirus. "Le traitement par une forte dose de gluconate de zinc, de vitamine C ou d’une combinaison des deux suppléments n'a pas réduit de manière significative la durée des symptômes de la Covid-19", écrivent les auteurs de l’étude.

Comme le rapporte Pourquoi docteur ?, qui relaie l'étude, les malades de l'étude ont reçu pendant 10 jours du gluconate de zinc (50 mg), ou de la vitamine C (8000 mg), ou une combinaison des deux agents, ou des soins classiques. Le principal critère d'évaluation était le nombre de jours nécessaires pour atteindre une réduction de 50% de 4 symptômes de la Covid-19 (fièvre, toux, essoufflement, fatigue). "Malheureusement, ces deux suppléments n'ont pas été à la hauteur de leur battage médiatique", ont écrit le Dr Erin Michos et le Dr Miguel Cainzos-Achirica, des méthodistes de Houston, dans un éditorial d'accompagnement. Comme le rappelle le site de CNN, de nombreux Américains se tournent vers les suppléments de vitamine C et de zinc pour lutter contre les maladies virales telles que le rhume et la grippe.

Plus d'effets secondaires

Or, alors qu'ils sont en vente libre, les doses élevées de zinc et vitamine C ont provoqué des effets secondaires désagréables pour les patients prenant ces compléments. "Plus d'effets indésirables (nausées, diarrhée et crampes d'estomac) ont été signalés dans les groupes de supplémentation que dans le groupe de soins habituels", ont en effet assuré Michos, professeur agrégé de médecine à la Johns Hopkins University School of Medicine, et Cainzos-Achirica, assistante professeur de cardiologie préventive à Houston Methodist.

Information patient : votre expérience intéresse Medisite !

Répondez à notre questionnaire en 2 minutes :

> De plus en plus de femmes renoncent à la chirurgie esthétique et utilisent cette pilule à la place.

Sources

Effect of High-Dose Zinc and Ascorbic Acid Supplementation vs Usual Care on Symptom Length and Reduction Among Ambulatory Patients With SARS-CoV-2 Infection, JAMA, 12 février 2021. 

Covid-19 : pas d’effet curatif du zinc et de la vitamine C, Pourquoi docteur ?; 15 février 2021. 

Vitamin C, zinc don't lessen Covid-19 symptoms, study finds, CNN, 12 février 2021.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.