Covid-19 : les symptomes des sous-variants BA.4 et BA.5

Si l'épidémie de la covid-19 s'était quelque peu essoufflée pendant la période estivale, le taux d'incidence lors de la 36e semaine de l'année (5 au 11 septembre) est repartie à la hausse. Il était de 186 cas pour 100 000 habitants, marquant ainsi une progression de 12% en 7 jours.

"Omicron circule de manière quasi exclusive en France et son sous-lignage BA.5 est actuellement omniprésent", détaille Santé Publique France dans son point épidémiologique publié le 15 septembre 2022.

BA.5 : le sous-variant omnipresent en France

Cette nouvelle hausse des contaminations à la covid-19 - qui pourrait faire craindre une 8e vague de l'épidémie de coronavirus - est porté par le sous-variant BA.5, identifié en avril 2022 en Afrique du Sud. En effet, l’enquête flash de la semaine 34 (du 22 août au 28 août 2022) montre que la nouvelle souche représentait 93% des séquences interprétables.

Son cousin, le sous-lignage BA.4, continue aussi de circuler dans l'Hexagone. Il a été détecté dans 6% des tests covid (contre 4% 7 jours plus tôt).

"En termes de sévérité, aucun signal préoccupant n’a été associé à BA.4 et BA.5. En Afrique du Sud, une étude comparant les taux de létalité lors des différentes vagues a montré un taux de létalité de 7,1% sur la période de circulation de BA.4/BA.5, contre 10,9% lors de la circulation de BA.1/BA.2", assure Santé Publique France dans son analyse de risque liée aux variants émergents de SARS-CoV-2 mis à jour le 7 septembre 2022.

BA.5 : des symptômes essentiellement ORL

Les mutations du coronavirus ne sont toutefois pas sans conséquence. Elles peuvent affecter sa virulence, sa contagiosité, mais aussi modifier les symptômes qu’il occasionne. Ainsi, en raison de l’essor de certains sous-variants, associé à la hausse de la vaccination et donc de notre immunité, la maladie semble désormais affecter davantage la sphère ORL.

“Ce n’est pas du tout le même type de malades qu’on avait au début. Le virus a évolué dans sa pathogénicité. Les gens se plaignent d’une laryngite, une pharyngite, une otite”, explique le Dr Patrick Pelloux, président de l’Association des médecins urgentistes de France, interrogé par nos confrères canadiens de TVA Nouvelles. “On pense que l’immunité empêche le virus de descendre au niveau des poumons, ce qu’on voyait au début de la maladie ; le virus reste donc au niveau ORL”. Il y a donc moins d’atteintes respiratoires qu’avant.

"Les gens sont très malades pendant 24 à 48 heures"

Le médecin précise que “les gens sont très malades pendant 24 à 48 heures [...] et après, ça se calme. C’est assez rassurant”. Tout en rappelant que les personnes âgées, immunodéprimées ou qui présentent des comorbidités courent toujours le risque de se retrouver en soins intensifs… et tout particulièrement celles qui ne sont pas vaccinées.

Découvrez, plus précisément, à quoi ressemblent les symptômes des sous-lignages BA.4 et BA.5, en hausse en ce moment…

La fatigue

1/8
Covid-19 : les symptômes des sous-variants BA.4 et BA.5

La fatigue est présente dans 75,5 % des cas de contamination aux sous-variants BA.4 ou BA.5. 

La toux

2/8
Covid-19 : les symptômes des sous-variants BA.4 et BA.5

La toux est présente dans 58,3 % des cas de contamination aux sous-variants BA.4 ou BA.5. 

La fièvre

3/8
Covid-19 : les symptômes des sous-variants BA.4 et BA.5

La fièvre est présente dans 58,3 % des cas de contamination aux sous-variants BA.4 ou BA.5. 

Les maux de tête

4/8
Covid-19 : les symptômes des sous-variants BA.4 et BA.5

Les maux de tête sont présents dans 52,1 % des cas de contamination aux sous-variants BA.4 ou BA.5. 

L'écoulement nasal

5/8
Covid-19 : les symptômes des sous-variants BA.4 et BA.5

Un écoulement nasal est présent dans 50,7 % des cas de contamination aux sous-variants BA.4 ou BA.5. 

Les douleurs musculaires (courbatures)

6/8
Covid-19 : les symptômes des sous-variants BA.4 et BA.5

Des myalgies (douleurs musculaires) sont présentes dans 39 % des cas de contamination aux sous-variants BA.4 ou BA.5. 

Les maux de gorge

7/8
Covid-19 : les symptômes des sous-variants BA.4 et BA.5

Un mal de gorge est présent dans 38 % des cas de contamination aux sous-variants BA.4 ou BA.5. 

Le variant BA.5 causerait des sueurs nocturnes

8/8
Covid-19 : les symptômes des sous-variants BA.4 et BA.5

Le Professeur Luke O'Neill, immunologiste au Trinity College de Dublin, a expliqué à nos confrères de l'Independant que la souche BA.5 entraînerait des sueurs nocturnes. Cette manifestation toucherait à la fois les adultes et les enfants.

"La maladie est différente parce que le virus a changé. Ce qui pourrait donner lieu à une maladie légèrement différente, les sueurs nocturnes étant assez étrangement une caractéristique", explique le professeur.

Sources

https://www.santepubliquefrance.fr/dossiers/coronavirus-covid-19/coronavirus-circulation-des-variants-du-sars-cov-2

https://www.santepubliquefrance.fr/dossiers/coronavirus-covid-19/coronavirus-chiffres-cles-et-evolution-de-la-covid-19-en-france-et-dans-le-monde

https://theconversation.com/reprise-de-lepidemie-de-covid-pourquoi-les-variants-omicron-ba-4-et-ba-5-gagnent-la-france-184615 

https://www.tvanouvelles.ca/2022/06/29/covid--des-symptomes-differents-mais-un-virus-encore-tres-mechant 

https://www.tf1info.fr/sante/epidemie-covid-19-quels-sont-les-symptomes-les-plus-frequents-du-variant-ba-5-d-omicron-2224101.html

https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/covid-19-face-a-la-7e-vague-un-infectiologue-appelle-a-la-responsabilite-individuelle-dd7fa61c-f385-11ec-96c2-5c611dc93293

https://www.independent.co.uk/news/health/covid-symptoms-omicron-ba5-insomnia-night-b2127969.html

https://www.santepubliquefrance.fr/dossiers/coronavirus-covid-19/coronavirus-circulation-des-variants-du-sars-cov-2#block-338801

https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/documents/bulletin-national/covid-19-point-epidemiologique-du-15-septembre-2022

Voir plus
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.