Après l'avoir évoquée pendant des semaines, la 8e vague du Covid-19 est finalement là. Suite à une forte diminution des cas au mois d’août, les contaminations repartent à la hausse depuis la rentrée scolaire. François Braun, ministre de la Santé, l'a expliqué le 27 septembre auprès de Franceinfo : "Nous constatons depuis trois semaines une reprise de la circulation du virus ".

Santé Publique France répertorie 53 410 nouveaux cas en 24 heures, soit une augmentation de plus de 39% sur les sept derniers jours. Le taux d’incidence moyen du pays a augmenté de 22% en 7 jours pour atteindre 358,4 personnes infectées par la Covid-19 pour 100 000 habitants. Toutefois, les chiffres varient en fonction des endroits et certains départements sont plus touchés que d'autres par cette 8e vague.

Pour contrer cette propagation du virus, le gouvernement insiste sur l'importance de la vaccination. Le ministre a annoncé ce 27 février une nouvelle campagne de vaccination "avec les nouveaux vaccins bivalents contre Omicron". Cette dernière doit démarrer "à partir du 3 octobre."

Covid-19 : des vaccins bivalents mieux adaptés aux variants

Ces trois vaccins bivalents ont été recommandés par la Haute Autorité de santé afin de faire face aux différents variants. En effet, Omicron est responsable de cette hausse des contaminations, et notamment son sous-lignage BA.5. C'est le constat de l'enquête Flash menée du 5 au 11 septembre, détectant le sous-variant BA.5 dans 93% des cas de contaminations.

Selon l’autorité de santé : "Les vaccins à ARNm bivalents ne sont pas des nouveaux vaccins mais des vaccins adaptés aux souches circulantes." Ces derniers ont été récemment approuvés par l’Agence européenne du médicament (EMA). Deux sont de Pfizer/BioNTech et l’autre de Moderna.

Les premiers flacons commandés devraient être livrés entre le 29 septembre et le 4 octobre, selon un message envoyé récemment par le ministère aux professionnels de santé, évoquant 576.000 doses disponibles au démarrage.

"À partir du 3 octobre, nous aurons à disposition dans les pharmacies, sur les centres de vaccination, ce nouveau vaccin bivalent, c'est-à-dire ce vaccin qui vous vaccine sur la souche sauvage mais également contre Omicron", a informé François Braun.

Covid-19 : une vaccination destinée aux personnes à risques

Cette seconde dose de rappel reste pour le moment à destination des personnes à risques. " Ce n’est pas pour toute la population : la Haute Autorité de santé a été claire et continue de dire de vacciner les populations cibles. On se dirige vers une nouvelle dose de rappel qui concerne : les personnes fragiles, les plus de 60 ans, les professionnels de santé et les personnes qui sont en contact avec les personnes fragiles", a précisé François Braun.

Le ministre a tout de même ajouté que : "bien entendu, si vous souhaitez vous faire vacciner, vous pourrez".

Il encourage également les citoyens à "reprendre du bon sens", en réintégrant notamment certains gestes barrière. "Il faut faire confiance aux Français. Le masque dans les transports, les gestes barrières, se laver les mains, c’est très utile parce que ça protège de la transmission de la grippe, du virus de la bronchiolite de l’enfant, du Covid", explique-t-il. Concernant le masque, il précise : " Lorsqu'on est les uns sur les autres, c'est plus raisonnable de mettre son masque. Lorsqu'on est avec une personne très fragile, on met son masque".

Sources

https://www.20minutes.fr/sante/4002533-20220927-covid-19-demarrage-3-octobre-campagne-rappel-nouveaux-vaccins

https://www.santepubliquefrance.fr/dossiers/coronavirus-covid-19/coronavirus-chiffres-cles-et-evolution-de-la-covid-19-en-france-et-dans-le-monde

https://www.has-sante.fr/jcms/p_3368002/fr/covid-19-la-has-integre-les-vaccins-bivalents-dans-la-strategie-de-vaccination-pour-l-automne

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.