En mai 2021, les marins-pompiers de Marseille faisaient la une des journaux pour avoir réussi à former deux de leurs chiens à détecter l’odeur du virus Sars-CoV-2 sur les personnes contaminées. Ce dispositif avait été exploité à l’aéroport Marseille-Provence de Marignane pour renforcer les dispositifs de contrôle.

L’avantage du chien, c'est la rapidité d’exécution, c’est-à-dire qu'il va pouvoir remonter une file de 40 personnes en trois minutes”, expliquait alors Éric, le premier maître des marins-pompiers, à nos confrères de Europe 1. A cette époque, les marins-pompiers estimaient le taux de sensibilité des chiens pour détecter le Covid-19 à 92 %. Une large étude des scientifiques de l’Université de Helsinki, en Finlande, révèle que cette sensibilité serait encore meilleure, selon leurs résultats publiés dans le BMJ Global Health.

Chiens renifleurs : un dépistage du Covid-19 plus fiable grâce à eux ?

Les chercheurs ont testé la fiabilité des chiens renifleurs en conditions réelles. Pour cela, ils en ont formé quatre qui étaient à l’origine utilisés pour détecter des drogues, des marchandises dangereuses ou le cancer. Ces canidés ont été mis au travail pour flairer 303 passagers entrants à l'aéroport international de Helsinki-Vantaa entre septembre 2020 et avril 2021.

Résultats ? Les chiens ont correctement identifié les échantillons comme négatifs dans 296 tests négatifs sur 300 (soit une réussite de 99 %) et ont identifié trois cas positifs comme négatifs.

Comme la prévalence du Covid-19 parmi les passagers de l’aéroport était relativement faible (moins de 0,5%), 155 échantillons supplémentaires de personnes qui avaient été testées positives lors d’un test PCR par écouvillon ont été présentés aux chiens. Les chiens ont correctement identifié un peu moins de 99 % d’entre eux comme positifs. Si ces échantillons avaient été inclus dans l'étude réelle, les performances des chiens auraient atteint une sensibilité de 97 % et une spécificité de 99 %, selon les experts.

En comparaison, la Haute Autorité de santé estime à 92 % la sensibilité moyenne des tests PCR nasopharyngés. Les erreurs peuvent notamment être liées à des ratés dans le prélèvement ou lors de la manipulation des échantillons.

Virus : les chiens pourraient nous aider à contenir de futures pandémies

“Les chiens pourraient être utilisés à la fois dans les sites à forte prévalence de Sars-CoV-2, tels que les hôpitaux (pour présélectionner les patients et le personnel), ainsi que dans les sites à faible prévalence, tels que les aéroports ou les ports (pour présélectionner les passagers )”, avancent les chercheurs. “Cela pourrait économiser à la fois du temps et des ressources considérables.”

Lors de cette étude, les scientifiques se sont aperçus que les chiens réussissaient moins bien à identifier le variant Alpha du Covid-19, car ils avaient été entraînés à détecter la souche originelle du virus. Selon les auteurs de l’étude, cela souligne à quel point le flair des chiens est précis pour distinguer différentes odeurs.

“Cette observation est remarquable car elle prouve le puissant pouvoir sélectif des chiens renifleurs. L’implication évidente est que les échantillons d’entraînement devraient couvrir tous les variants épidémiologiquement pertinents. Nos observations préliminaires suggèrent que les chiens entraînés à repérer un type de virus peuvent en quelques heures être rééduqués pour détecter ses variants”, expliquent-ils. Selon eux, cette méthode de détection pourrait particulièrement être utile, non seulement dans les premiers stades d’une pandémie lorsque d’autres outils ne sont pas encore disponibles, mais également pour aider à contenir une pandémie en cours.

Sources

https://gh.bmj.com/content/7/5/e008024 

https://www.europe1.fr/sante/a-laeroport-de-marseille-des-chiens-renifleurs-detectent-les-personnes-infectees-au-covid-4048005 

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/pcr-antigenique-salivaire-autotest-quelle-est-la-fiabilite-des-tests-de-depistage-du-covid-19-et-lequel-choisir_4881041.html 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.