Covid-19 : les 5 symptomes digestifs a ne pas laisser passer

D'après une récente étude, des symptômes digestifs pourraient survenir après avoir contracté le coronavirus, et ce, dès les premières semaines (à partir du 4 ᵉ/ 5 jour). On vous explique comment ils se manifestent dans notre diaporama.

Covid-19 : pourquoi entraîne-t-il des symptômes digestifs ?

Bien que le virus fasse partie de nos vies depuis début 2020, on en sait encore très peu à son sujet. On connaît la manière dont il se propage, quelles sont les personnes les plus touchées... Mais on ne connaît pas encore tous les symptômes liés au coronavirus...

D'ailleurs, depuis quelque temps, les experts remarquent que de nombreux patients se plaignent de nouveaux symptômes digestifs. Des troubles, que nous allons vous lister dans notre diaporama,  et qui restent heureusement rares : selon une étude publiée dans Gastroenterology, seuls 10 % des patients y participant ont déclaré en souffrir.

D’autres résultats, publiés également dans la revue Gastroenterology, ont révélé que presque 50 % des 206 personnes étudiées (âgées en moyenne de 55 ans), ont présenté des symptômes digestifs en se rendant à l'hôpital.

Certains patients ont même précisé qu’ils n’avaient aucun symptôme respiratoire, mais seulement des signes intestinaux… 

Certes, les gastro-entérologues confirment que la Covid-19 est avant tout une maladie respiratoire. Mais ils recommandent néanmoins de garder la cuvette des toilettes "fermées" pour empêcher le virus de s’y propager. D'après eux, les troubles digestifs pourraient se transmettre par un simple passage aux toilettes.

Symptômes digestifs liés au coronavirus : qui sont les patients à risque ?

Les personnes à risque sont les personnes âgées. Elles peuvent aussi être concernées par les symptômes digestifs, car elles possèdent une flore intestinale déséquilibrée.

Selon l’Agence Nationale de sécurité du médicament et des produits de santé, les patients ayant subi une transplantation de microbiote fécal (consistant à introduire les selles d’un donneur sain dans le tube digestif d’un patient receveur afin de rééquilibrer la flore intestinale de ce dernier) sont aussi vulnérables.

C’est également le cas pour les personnes atteintes de maladies inflammatoires chroniques de l’intestin et traités avec des immunodépresseurs : elles   sont plus sensibles aux infections virales.

Pour toutes ces raisons, veillez à respecter les gestes barrières.

Découvrez dans notre diaporama les troubles digestifs causés par le coronavirus.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.