Intestin : la différence entre un polype sessile et pédiculé

Les polypes intestinaux sont souvent découverts fortuitement, mais ils peuvent entraîner des troubles de la digestion, qui orientent vers la pratique d'une coloscopie. Ils sont principalement de deux types : sessiles ou pédiculés.

Publicité

6584531-inline-500x375.jpg© Istock

Quelle est la différence entre un polype sessile et un polype pédiculé ?

Les polypes intestinaux sont de petites tumeurs bénignes du côlon qui, si elles ne sont pas surveillées, peuvent dégénérer en cancer. Il en existe, essentiellement, deux sortes. Les polypes sessiles sont des polypes plats, souvent de petite taille et qui peuvent être multiples et se rejoindre pour former des plages adénomateuses. Les polypes pédiculés sont attachés à la paroi intestinale par un pied plus ou moins large et sont souvent plus volumineux. Les polypes sessiles dégénèrent plus souvent en cancer que les polypes pédiculés, car étant plus petits, ils sont moins facilement repérés.

Publicité
Publicité

Que faire lors de la découverte de polypes du côlon ?

Lorsque les polypes provoquent des troubles de la digestion tels que des saignements, des douleurs, des diarrhées ou de la constipation, on pratique une coloscopie. Les polypes sont alors bien visualisés et peuvent être enlevés au cours de la coloscopie. L'ablation de tous les polypes est préférable pour éviter leur transformation maligne. Un suivi régulier est ensuite nécessaire avec une coloscopie tous les 3 à 5 ans pour s'assurer de l'absence de récidive ou d'apparition de cancer du côlon. Les facteurs favorisant l'apparition de polypes sont le tabac, l'alcool et une alimentation trop grasse.

 
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X