Covid-19 : le Royaume-Uni impose une quarantaine aux Français, face à la hausse des cas dans l’Hexagone

Alors que l’épidémie regagne du terrain dans l’Hexagone, le ministre des Transports britannique vient d’annoncer que toute personne en provenance de France, mais aussi des Pays-Bas, de Monaco ou de Malte, sera mise en quarantaine pendant quatorze jours, à partir de ce samedi 15 août.
corona virus travel corona virus spread prevention asian woman tourist wearing protective face mask on uk london city sig...Istock

Vous aviez prévu de passer quelques jours au Royaume-Uni cet été ? Vos plans risquent de se retrouver quelque peu chamboulés ! Jeudi 13 août au soir, le gouvernement britannique a annoncé que toute personne en provenance de France sera soumise à une quarantaine de deux semaines. Une décision qui prend effet à partir de samedi, et concerne également d’autres territoires.

“Les statistiques montrent que nous devons retirer la France, les Pays-Bas, Monaco, Malte, Îles Turks et Caïques et Aruba de notre liste de couloirs de déplacements, pour conserver des taux d'infection à la baisse. Si vous arrivez au Royaume-Uni après 4h du matin ce samedi, en provenance de ces destinations, vous devrez vous isoler pendant 14 jours”, a tweeté Grant Shapps, ministre des Transports.

La décision britannique “entraînera une mesure de réciprocité”

Face à cette annonce, pour le moins inattendue, Paris a très vite réagi. Sur le réseau social, le secrétaire d’Etat aux Affaires européennes, Clément Beaune, a indiqué qu’il regrettait la décision britannique, et que cette dernière “entraînera une mesure de réciprocité, en espérant un retour à la normale le plus rapidement possible”.

Ces nouvelles règles ne seront pas sans conséquence, puisqu’il est estimé qu’environ 500 000 habitants du Royaume-Uni sont actuellement en vacances sur le territoire français, ou dans les autres pays concernés. Un exode massif de vacanciers pourrait donc survenir aujourd’hui, dernier jour avant l’application de la quarantaine.

Covid-19 : une hausse des cas inquiétante en France

Bien que brutale, la décision du gouvernement britannique peut s’expliquer assez simplement, au regard de l’évolution de l’épidémie. Certes, le Royaume-Uni recense plus de cas et de décès que la France : à l’heure où nous écrivons ces lignes, les deux pays enregistrent respectivement 315 600 cas et 46 791 décès, contre 244 096 cas et 30 392 décès. Néanmoins, l’épidémie de Covid-19 est en recul outre-Manche, tandis qu’elle enregistre un rebond inquiétant dans l’Hexagone.

“Les indicateurs de suivi de l’épidémie sur le territoire national continuent de se dégrader. Le nombre de nouveaux confirmés de COVID-19 augmente régulièrement de même que le nombre des admissions hospitalières”, indique la Direction générale de la Santé dans son dernier communiqué. Au cours des dernières 24 heures, 2 669 nouveaux cas ont été confirmés en France, contre 2 524 la veille.

"Nous devons redoubler d’efforts pour éviter une reprise épidémique"

La DGS précise que 49 % des clusters enregistrés se situent en milieu professionnel, tandis que 28 % sont issus de rassemblements publics ou privés, notamment en milieu familial élargi. Pour contrer l’épidémie de coronavirus et éviter une seconde vague, les autorités sanitaires recommandent de redoubler d’efforts, individuellement et collectivement. Cela passe par :

  • Appliquer systématiquement tous les gestes barrières, en suivant la règle des 3M (mètre, mains, masque), pour se protéger et protéger les autres.
  • Se faire tester au moindre symptôme, même léger, dès lors que l’on a été identifié comme contact ou si l’on a été exposé à un risque.
  • S’isoler dès les premiers signes, en attendant les résultats du test.
  • Suivre les consignes des autorités et des employeurs.
  • Organiser au mieux les rassemblements familiaux et festifs privés : privilégier les petits groupes, garder ses distances, s’équiper de masques grand public et de gels hydroalcooliques, préférer les espaces extérieurs, aérer les locaux…
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Coronavirus : le Royaume-Uni contraint les Français à une quarantaine, Paris s’insurge, Le Parisien avec AFP, 14 août 2020. 

Communiqué de presse du 13 août 2020, Direction générale de la Santé.