Lundi dernier, le ministre de la Santé britannique Matt Hancock annonçait que le coronavirus avait muté dans le pays, pour prendre une forme plus virulente. Cette nouvelle souche a été identifiée chez plus de 1 000 patients, principalement dans le sud de l’Angleterre, et se propage de façon exponentielle.

Cette variante contient 23 changements par rapport au coronavirus à l’origine de la pandémie actuelle, un nombre “inhabituellement grand”, d’après le conseiller scientifique du gouvernement. Elle serait apparue mi-septembre, et dès le mois de décembre, elle était à l’origine de 62 % des contaminations à Londres et de 43 % dans le sud-est.

Boris Johnson a confirmé que le virus muté se transmet “bien plus facilement”, puisqu’il serait “jusqu’à 70 % plus contagieux” que l’original. Pour éviter qu’il ne se répande davantage dans le pays, le Premier ministre a annoncé, samedi 19 décembre, le reconfinement de Londres et du Sud de l’Angleterre. En parallèle, de nombreux pays ont fermé en urgence leurs frontières avec le Royaume-Uni.

Un couple australien positif au Covid-19 muté

Mais il faut croire que ces mesures n’ont pas été assez rapides, puisque la souche mutante de SARS-CoV-2 vient d’être détectée en Australie, chez un couple de voyageurs qui viennent de rentrer chez eux, en Nouvelle-Galle-du-Sud.

“Nous avons eu quelques voyageurs de retour du Royaume-Uni, qui présentaient les mutations particulières dont vous parlez", a déclaré le Dr Kerry Chant, responsable de la santé de l’État concerné, lors d’une conférence de presse.

Le virus mutant est aussi présent aux Pays-Bas et au Danemark

Par ailleurs, l'épidémiologiste de l'OMS Maria Van Kerkhove a annoncé que cette nouvelle forme de coronavirus avait également été détecté aux Pays-Bas et au Danemark. Elle précise néanmoins qu’il ne s’est, pour l’instant, pas propagé au-delà de ces quelques cas.

Le séquençage de la souche devrait permettre de déterminer si elle circule aussi ailleurs. D’autant que “plus le virus circule, plus il a d’occasions de muter”, rappelle l’experte. “Nous devons donc faire tout notre possible pour l’empêcher de circuler”.

À l’heure actuelle, "rien n'indique qu'il est plus mortel ou qu'il cause une forme plus sévère de la maladie, ni qu'il réduit l'efficacité des vaccins”, a indiqué Boris Johnson.

Sources

Cases of UK's highly contagious mutant COVID strain detected in returned travellers in Australia, ABC.net, 21 décembre 2020. 

Covid-19 : ce que l'on sait de la nouvelle souche plus contagieuse détectée au Royaume-Uni, LCI, 21 décembre 2020. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.