Covid-19: des tests obligatoires dans les ports et les aéroports français pour 16 pays

Vendredi 24 juillet, Jean Castex a annoncé que les tests seraient obligatoires pour les voyageurs en provenance de 16 pays sur "liste rouge" à leur arrivée en France. Les aéroports et les ports sont concernés.
Sommaire

Dès le 1 ᵉʳ août, les touristes en provenance de 16 pays jugés "à risque" devront subir un test PCR, soit dans leur pays d'origine avant d'embarquer, soit directement à leur arrivée en France dans les ports et les aéroports. Ce dispositif doit être mis en place dans les prochains jours, au plus tard le 1er août.

Covid-19 : 16 pays sur liste rouge

Pour établir cette liste de pays dangereux, le gouvernement français a jugé nécessaire de mettre dans le rouge ceux "où la circulation du virus est particulièrement forte".

Il s'agit des États suivants : les Émirats arabes unis, les États-Unis, le Bahreïn, le Panama, l'Afrique du Sud, le Koweït, le Qatar, Israël, le Brésil, le Pérou, la Serbie, l'Algérie, la Turquie, Madagascar, l'Inde et Oman.

Selon Jean Castex, les voyageurs en provenance de ces pays devront disposer d’un test de moins de 72 heures "attestant qu’ils ne sont pas porteur du virus", afin de limiter la propagation de celui-ci.

Le Premier ministre a également précisé que cela concernerait les ressortissants français qui résident dans ces pays, ou des citoyens de ces pays qui disposent d’une résidence stable en France.

En effet, d'après Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, "d ans les pays où le virus ne circule pas plus qu'en France, il n'y a pas de raison d'avoir des mesures supplémentaires, même si tout le monde adoptera la vigilance quand il arrivera sur le territoire national", a-t-il déclaré sur BFMTV, avant d'ajouter "qu'une quarantaine de personnes, je crois, vont se relayer en permanence dans nos aéroports. On va pouvoir dans les premiers jours faire 2000 tests PCR par jour.

Mais attention : cette liste est susceptible d'évoluer, et sera régulièrement actualisée.

Selon les estimations de Jean Castex, l'aéroport de Roissy devrait réaliser environ 3000 tests quotidiens. "Les cas positifs seront placés en quatorzaine", a-t-il ajouté.

Des tests PCR obligatoires au départ de certains pays

Pour les pays qui ne permettent pas de faire des tests facilement ou en 72 heures (soitles voyageurs en provenance de l'Afrique du Sud, le Koweït, le Qatar, Israël, le Brésil, le Pérou, la Serbie, l'Algérie, la Turquie, Madagascar, l'Inde et Oman) la France prévoit de tester les touristes potentiellement contaminés à leur arrivée en France.

En revanche, le gouvernement a précisé à LCI "que la preuve d'un test négatif de moins de 72 heures sera obligatoire au départ des Émirats arabes unis, des Etats-Unis, du Bahreïn et du Panama".

Bien évidemment, "les personnes qui auront fait un test dans leur pays d'origine n'auront pas à le refaire en France, elles devront fournir une preuve de ce test", a précisé Gabriel Attal à BFMTV.

Concernant les personnes testées à l'aéroport en France, "il leur sera demandé de fournir leur adresse et coordonnées et de rester en isolement 24 heures jusqu'à l'obtention des résultats", révèle LCI.

Si ces tests s'avèrent positifs, l'Assurance maladie les contactera et ils devront rester en quarantaine.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.