Ecouter l'article :

C'est une très bonne nouvelle pour les sportifs. Le prototype de masque sportif de Decathlonvient d'obtenir l'autorisation officielle de l'Association française de normalisation (Afnor). L'enseigne sportive peut donc entamer la commercialisation de ce masque de sport qui est un véritable espoir pour les salles de sport, fermées depuis déjà six mois. Ce masque spécial, lavable, est spécialement conçu pour la pratique du sport et donc respirant. Il reste malgré tout de catégorie 1 pour protéger contre le coronavirus.

En collaboration avec Decathlon, l'Association française de normalisation a dévoilé un cahier des charges pour définir les caractéristiques de ces masques. "Ce document s’adresse aux fabricants et industriels du textile et donne des exigences minimales pour concevoir des masques barrières à usage sportif. C’est le fruit d’un travail, en un temps très court, d’un groupe de 70 experts", explique l’association.

Le prototype du masque Décathlon se compose de plusieurs tissus en polyester recyclés. Les masques, destinés à diverses disciplines sportives, en intérieur comme en extérieur, seront lavables au minimum 10 fois. Selon le communiqué de presse de Decathlon, "les composants ont été adaptés et retravaillés, avec un jeu de brides (élastiques et boucles de réglage) pour assurer un maintien optimal lors des mouvements". Lors de sa commercialisation, le masque sera proposé en plusieurs tailles adultes.

La commercialisation pourrait débuter avant fin mars

"Je ne peux que soutenir une initiative comme comme celle-là, car c'est un outil de retour au sport, qui permettra aux salles de sport notamment de pouvoir rouvrir" et à leurs utilisateurs d'être "protégés comme quand on va dans un magasin ou dans les transports" avait indiqué Roxana Maracineanu, ministre chargée des Sports, au moment du positionnement de Decathlon avec son prototype en janvier dernier. La commercialisation du masque sportif Decathlon pourrait commencer avant la fin du mois de mars, mais le ministère des Sports reste prudent. Il assure en effet que cette commercialisation n'entraînera "pas une ouverture de facto des salles de sport".

"La mise à disposition rapide de masques barrières sécurisants sera la condition d’une reprise sereine de cette pratique. Nous saluons d’ailleurs le volontarisme du ministère chargé des Sports et le travail de l'AFNOR qui, depuis plusieurs mois, se sont pleinement mobilisés à nos côtés pour poursuivre cet objectif" indique quant à elle l'Union Sport et Cycle.

Information patient : votre expérience intéresse Medisite !

Répondez à notre questionnaire en 2 minutes :

Sources

LE MASQUE BARRIÈRE POUR LE SPORT, communiqué de rpesse Decathlon, 13 février 2021.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.