Est-ce bientôt la fin des tests PCR classiques ? Des ingénieurs américains de l’Institut de biothèque Wyss de l’université d’Harvard, à Boston, ont élaboré un masque connecté. L’intérêt ? Indiquer à la personne qui le porte si elle a contracté le SARS-CoV-2. Les travaux ont été partagés dans la revue scientifique Nature Biotechnology. Pour l'heure, il n'est évidemment pas possible de se procurer le masque : il est encore à l'état de concept.

Covid-19 : 90 minutes pour savoir si vous êtes positif grâce à ce masque

L’équipe de chercheurs a réussi à recréer le mécanisme de certaines molécules qui permettent de détecter les micro-organismes hostiles au corps humain. Ils ont pour, ce faire, utilisé la lyophilisation, qui consiste à assécher ces molécules pour en faire un capteur “endormi”. Cela permet de rendre ce masque utilisable durant plusieurs mois, devenant actif avec de l’eau. "Ça fonctionne de la même façon qu’un paquet de nouilles ramen instantanées” compare Peter Q. Nguyen, l’un des auteurs de l’étude.

C’est cette étape qui va permettre au masque de rendre un résultat positif ou non à la Covid-19, après l’avoir porté durant 90 minutes.

“Le concept est similaire au fonctionnement de notre propre peau” détaille Peter Q. Nguyen. “Vous ressentez automatiquement l’environnement qui vous entoure, avec une sensibilité extrême, sans nécessairement participer de manière active au processus lui-même”.

Un détecteur de Covid utilisable à long terme

À l’origine, des précédents tests se sont basés sur des cellules vivantes et actives. Elles demeuraient cependant trop fragiles et parfois dangereuses pour des usages non-médicaux.

Grâce au processus de lyophilisation, les auteurs de l’étude ont réussi à mettre en place des procédés contenant les outils d’une cellule vivante, sans pour autant en utiliser.

De ce fait, n’étant pas vivants, les capteurs asséchés par cette méthode peuvent être stockés durant plusieurs mois avant d’être activés et prêts à l’usage. Les scientifiques précisent que le résultat est indiqué à l’intérieur du masque, afin de garantir la confidentialité au porteur.

Un masque détecteur de coronavirus aujourd’hui, des blouses interactives demain

Les auteurs de ces travaux indiquent que cette technologie pourrait à terme être développée sur d’autres types de vêtements, tels que des blouses de laboratoire. Cela offrirait aux travailleurs du domaine de la santé un nouveau moyen de détecter leur exposition à divers agents pathogènes ou menaces pour leur organisme.

Les chercheurs ont également mis au point une veste pour faire face aux "accidents d'exposition" à des liquides, destinés aux personnes travaillant dans des environnements dangereux. Le vêtement fait appel à l'outil d'édition génétique CRISPR - utilisé en médecine dans le but de cibler du matériel génétique spécifique, comme celui que l'on trouve dans les virus - pour créer des capteurs qui s'allument lorsqu'ils sont exposés à l'agent pathogène cible.

La veste est équipée de fils de fibre optique, qui peuvent transmettre via des capteurs (de la taille d'une petite barre chocolatée) des informations, en cas de danger avec un liquide acide, par exemple.

"Ces vêtements pourraient être utilisés par des particuliers"

"À court terme, nous pensons que les vêtements et surtout les masques seront utilisés en clinique dans des situations spécialisées" souligne M. Nguyen. Ces derniers pourraient ainsi détecter Ebola ou Zika, en plus de la Covid-19, selon l’usage qu’il en est fait.

Selon lui, à long terme, ces vêtements pourraient être utilisés par des particuliers, notamment en cas d'épidémies locales, afin de faciliter les tests à domicile.

Optimiste, Peter Q. Nguyen ajoute que ce masque “est très proche de devenir un produit”, ce qui pourrait signifier qu’une mise sur le marché pourrait arriver à grands pas.

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Sources

Nature biotechnology : https://www.nature.com/articles/s41587-021-00950-3, France 24 : https://www.france24.com/en/live-news/20210629-could-your-face-mask-detect-covid

mots-clés : masque, Covid-19, test Covid
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.