Covid-19 : ce film plastique tue le virus

Ce film plastique innovant, développé par l'entreprise toulousaine Pylote, détruit les virus et les germes en surface. Son plus gros avantage ? Il serait efficace... durant plus de 50 mois.
Covid-19 : ce film plastique tue le virus Istock

Qui aurait cru qu'un simple film plastique aurait pu être aussi prometteur ? Le produit, crée par l'entreprise française Pylote, a non seulement la capacité de tuer le coronavirus, mais en plus, il est efficace durant plus de 4 ans.

Un bouclier efficace contre le Covid-19

D'après 20 minutes, ce film plastique novateur agit comme un véritable bouclier contre le coronavirus, mais aussi contre les germes de gastro-entérite, de grippe ou d'herpès.

Une promesse, qui a d'ores et déjà séduit la compagnie aérienne Corsair.

Le 29 septembre dernier, celle-ci a souhaité tester la technologie sur un premier vol, reliant Paris-Orly à Abidjan.

Concrètement, les passagers ont pu bénéficier de ce film antimicrobien, tueur de virus, sur leur tablette. Le but ? Protéger au maximum les passagers du Covid-19.

Une solution vers laquelle la compagnie s'est finalement tournée pour ses autres vols.

Un film plastique qui s'adapte à de nombreuses surfaces

Bonne nouvelle : ce film peut être utilisé sur différentes surfaces.

"Cette technologie (...) permet de déployer le film sur n’importe quelle surface, sans perte d’efficacité dans le temps, explique Loïc Marchin, PDG de Pylote. Ce film agit comme un bouclier pour éviter une contamination par des organismes déposés en toussant ou par les doigts. Grâce à notre technologie, les virus et germes sont détruits en surface, avec une efficacité sur plus de 50 mois".

Le film en plastique résiste en effet aux nettoyages et aux nombreux effleurages des passagers - sans que son pouvoir de décontamination ne soit altéré. Un exploit donc !

Du côté de la durée du produit, on peut difficilement faire mieux : les 50 mois d'efficacité battent tous les records (si l'on compare le film aux produits similaires présents sur le marché).

Film plastique : de quoi est-il composé ?

Toujours d'après 20 minutes, le film adhésif est composé de microsphères naturelles et minérales. Elles sont sans danger pour la peau, même pour les enfants en bas âge, et ne rejettent aucune molécule toxique dans l’air.

Il est également certifié apte au "contact alimentaire". Cela signifie qu'il répond à des exigences règlementaires ou normatives garantissant qu'il n'existe pas de risque de toxicité au contact des aliments ou boissons.

Un autre film protecteur proposant les mêmes fonctions a également été développé pour être utilisé par les entreprises et les écoles.

Le coronavirus reste extrêmement résistant

Même si de nouvelles innovations peuvent protéger la population du virus, il ne faut pas pour autant rester prudent : selon une nouvelle étude de l’agence scientifique nationale australienne, le coronavirus peut survivredurant 28 jours sur des surfaces telles qu'un écran de smartphone ou un billet (verre, acier...).

À 30 degrés, ce taux de survie tombe à 7 jours et à 40 degrés, il n’est plus que de 24 heures. Et sur des surfaces poreuses comme le coton, le virus n'est pas à l'aise : il survit moins longtemps, jusqu’à 14 jours à la température la plus basse et moins de 16 heures à la plus haute.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.