Coronavirus : les lieux ou vous avez le plus de risques d-etre contamine cet ete

La dégradation de la situation épidémiologique se poursuit en ce milieu d’été, “avec une très forte augmentation de la transmission du SARS-CoV-2”, avance Santé Publique France dans son dernier bulletin épidémiologique du 30 juillet, concernant la semaine 29.

L’agence rappelle que la période estivale doit appeler à ”davantage de vigilance”. Pour éviter une contamination, découvrez les lieux dans lesquels vous devez être particulièrement attentif aux gestes barrières.

Le nombre de décès repart à la hausse

Sur le plan national, l’augmentation du taux d’incidence est observée dans toutes les classes d’âge, avec une moyenne de 191 nouveaux cas pour 100 000 habitants. Cela correspond à une hausse de 94 % entre les semaines 28 et 29 du calendrier. Les taux les plus élevés sont observés chez les 20-29 ans (613 nouveaux cas pour 100 000), les 10-19 ans (290) et les 30-39 ans (275).

Au niveau hospitalier, l’augmentation se confirme, avec une hausse de 72 % des nouvelles hospitalisations par rapport à la semaine précédente. “Cette tendance était observée dans toutes les classes d’âges et semble avoir débuté plus précocement chez les moins de 70 ans”, note l’agence nationale. Le nombre de nouveaux patients admis en services de soins critiques a quant à lui progressé de 73 %.

“Les décès liés à la COVID-19 ont augmenté à nouveau (+29 %), après 12 semaines de diminution”. Parmi les patients décédés, 83 % étaient âgés de plus de 70 ans, et 16% avaient entre 50 et 69 ans.

Variant delta : une circulation toujours plus active

“Le variant Delta est majoritaire sur le territoire métropolitain, représentant 82,8 % des virus séquencés interprétables de l’enquête Flash #14“, indique l’agence nationale dans son dernier bulletin. Pour traquer cette souche apparue en Inde fin 2020 dans les tests de dépistage actuels, les laboratoires recherchent la mutation L452R sur la protéine S. C'est ainsi que l'on peut connaître la proportion de prélèvements Delta par rapport aux prélèvements totaux.

En cause, le relâchement des gestes barrières ?

Les dernières données de l’enquête CoviPrev (vague 26, du 16-21 juillet 2021) montrent que l’adhésion aux mesures barrières est légèrement en baisse par rapport aux semaines précédentes :

  • 68 % des répondants déclarent systématiquement porter le masque en public (-2%) ;
  • 63 % des répondants déclarent saluer sans serrer la main et éviter les embrassades (-2%) ;
  • 60 % des répondants déclarent se laver régulièrement les mains (-1%) ;
  • 32 % des répondants évitent les regroupements et réunions en face-à-face avec des proches (-4%).

Si tous les départements ne sont pas frappés de la même manière, certains lieux sont également plus propices à la contamination. Découvrez lesquels dans notre diaporama.

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore !

Sources

https://www.santepubliquefrance.fr/presse/2021/point-epidemiologique-covid-19-du-29-juillet-2021.-degradation-tres-forte-de-tous-les-indicateurs-epidemiologiques-la-periode-estivale-doit-appel

https://www.santepubliquefrance.fr/presse/2021/point-epidemiologique-covid-19-du-22-juillet-2021.-le-nombre-de-nouveaux-cas-a-plus-que-double-les-hospitalisations-augmentent-encourager-la-vac 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.