D’abord ouverte pour les personnes âgées de 80 ans et plus, Olivier Véran a annoncé, jeudi 7 avril, que la quatrième dose sera également accessibleà toutes les personnes de 60 ans et plus. Seule condition : la première dose de rappel doit dater de plus six mois. Cependant, elle concerne seulement “ceux qui le souhaitent”, précise le ministre de la Santé.

Vaccination : 18 millions de personnes concernées

On sait qu'une deuxième vaccination de rappel réduit de 80% le risque d'hospitalisation, de réanimation, et de décès" quand on a 60 ans et plus, affirme Olivier Véran. Mais attention : si vous avez contracté la Covid-19 plus de trois mois après la dernière injection, il n'est pas nécessaire de faire la dose de rappel, car une infection est égale à une injection.

“Pour le moment, ça concerne 500 000 Français”, qui sont dans la tranche d'âge et dont la dernière injection remonte à plus de 6 mois, précise le ministre. Au total, cette quatrième dose pourra concerner 18 millions de Français, détaille RTL. “On le propose et ça répond à une demande de certains concitoyens qui, bien qu'ils n'aient pas 80 ans, se disent ‘le virus circule beaucoup en ce moment, je serais plus rassuré si je pouvais avoir un rappel’”, justifie le ministre.

Covid-19 : des contaminations à la baisse…

D’après Olivier Véran, le “pic du rebond” épidémique est passé. “Nous avons atteint un pic du rebond épidémique il y a quelques jours (...) J'avais annoncé un pic attendu début avril, ça a été le cas. J'avais annoncé quelque 140 000, 150 000 contaminations par jour en moyenne, c'est le cas”, explique le ministre. “Cela baisse d'environ 5% désormais depuis cinq jours. Ça doit être confirmé dans la durée, en tout cas nous n'assistons pas au raz de marée des 500 000 cas auquel nous avons assisté il y a quelques semaines”, continue-t-il. “Il y a à peu près 6% de personnes qui sont recontaminées, le reste ce sont des primo-contaminations.

…mais des hospitalisations à la hausse

En effet, depuis le début du mois d’avril, les contaminations continuent de décliner. Alors que Santé Publique France enregistre 161 950 cas positifs en 24 heures le 6 avril, la moyenne des sept derniers jours s'établit à près de 135 000 cas, après avoir dépassé 140 000 vendredi dernier. Pour autant, du côté des hospitalisations, les chiffres s’avèrent moins avantageux. Au total, 1 532 nouvelles admissions à l'hôpital ont été recensées le 5 avril, contre 1 242 sept jours auparavant. Soit une augmentation de 23,3 %. La prise en charge dans les soins intensifs est également à la hausse. En effet, 136 nouvelles admissions ont été recensées par Santé Publique France le 5 avril, contre 105 la semaine précédente (+ 28,2%). De son côté, l'Institut Pasteur reste vigilant et “anticipe un plateau dans les jours qui viennent” selon leurs projections mises à jour lundi.

Sources

https://www.rtl.fr/actu/politique/invite-rtl-coronavirus-olivier-veran-annonce-l-ouverture-de-la-quatrieme-dose-aux-plus-de-60-ans-7900142233

https://www.santepubliquefrance.fr/dossiers/coronavirus-covid-19/coronavirus-chiffres-cles-et-evolution-de-la-covid-19-en-france-et-dans-le-monde

https://covidtracker.fr/france/

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.