Covid-19 : l'amputation d'un membre, complication possible du virus ?

Certifié par nos experts médicaux MedisiteLe 12 avril, la star de Broadway Nick Cordero a été amputée de sa jambe droite suite à une hospitalisation due au Covid-19. Mais est-ce le virus qui a entraîné une nécrose de son membre ? Ou bien d'autres facteurs sont en jeu ? Medisite mène l'enquête.
x-ray image of amputated lower leg, ap and lateral viewIstock
Sommaire

L'épidémie du coronavirus n'en fini plus de faire des ravages. Depuis plusieurs semaines, de nombreux patients sont hospitalisés en urgence après avoir contracté le virus. C'est le cas de l'acteur canadien Nick Cordero qui a été admis en soins intensifs à l'hôpital Cedars-Sinaï de Los Angeles. Placé dans le coma artificiel le 12 avril, il a dû être amputé d'une jambe samedi en raison de problèmes de coagulation.

L'acteur, infecté par le Covid-19, s'est fait amputer d'une jambe

L'acteur de 41 ans, sévèrement infecté par le nouveau coronavirus, a vu son état de santé se détériorer à la suite d'un problème de coagulation au niveau des jambes.

En essayant un traitement adapté, le corps de Nick Cordera n'a pas réagi de la manière escomptée et l'homme de 41 ans a fait une hémorragie intestinale. À la suite de cela, les médecins ont pris la décision de l'amputer de la jambe droite.

Une triste nouvelle que Amanda Kloots, l'épouse de la star, a révélé via son compte Instagram au début du mois d'avril.

"Il a été mis sous anticoagulants, mais malheureusement, ce traitement a causé d’autres complications. Tension artérielle et quelques hémorragies internes dans ses intestins. Nous l'avons sevré des anticoagulants, mais cela allait à nouveau provoquer une coagulation dans la jambe droite, où le sang coagulait, en se coinçant dans ses orteils", a détaillé l'épouse de la star.

Amanda Kloots a ensuite assuré que l'opération s'était bien passée et que son mari se remettait bien selon les médecins. "Il a bien supporté l’opération, ce qui n’est pas rien, vu que son corps est actuellement très faible. J’espère qu’il va se reposer".

Mais malgré son rétablissement, une question se pose : l'amputation de la jambe de l'acteur est-elle directement liée à l'infection au Covid-19 ? Ou résulte-t-elle de la prise de certains médicaments ?

D'après le Dr Ballongue, il apparaît plus probable que la cause de cette amputation soit liée aux effets secondaires des anti-coagulants.

"Les anti-coagulants doivent être parfaitement dosés. C'est pourquoi, il arrive, lors d'un traitement, que l'on fasse des ajustements en baissant par exemple le nombre de plaquettes pour faciliter la coagulation dans l'organisme. Si on ne le fait pas, il existe un risque de thrombose par formation d'agrégats plaquettaires, qui peuvent entraîner, à terme, une amputation", détaille le médecin généraliste.

Dans le cas de l'acteur, les médecins ont bel et bien essayé de réguler ce taux de plaquettes. Sauf qu'en stoppant les anti-coagulants, ce dernier a souffert d'hémorragies internes et en les reprenant Nick Cordero a dû souffrir de l'effet inverse, c'est-à-dire : la formation d'agrégats plaquettaires, qui a conduit à l'amputation.

"Les antécédents d'une personne jouent aussi énormément. Si vous fumez et buvez en excès par exemple, vous êtes plus à risque de développer une artériopathie, c'est-à-dire des artères qui se bouchent (plaques d'athérome)", ajoute le spécialiste.

Dans tous les cas, ce n'est pas l'infection au Covid-19 qui a provoqué cette amputation, mais bel et bien la prise d'anticoagulants. Comme tous les médicaments, il arrive que certains organismes supportent bien les effets, et d'autres non.

Notons également qu'il s'agit d'un cas isolé et assez rarissime.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.