Reconnaître le coronavirus à la simple écoute de votre respiration, ce sera bientôt possible. Échographies et enregistrements sonores peuvent par exemple être passés aux cribles par des modèles d’intelligence artificielle pour diagnostiquer le Covid-19. En effet, comme le rapporte l’ICT Journal, le Dr Mary-Anne Hartley, médecin et chercheuse au sein du groupe intelligent Global Health (iGH) de l’EPFL, a élaboré des algorithmes d’apprentissage profonds appelés DeepChest et DeepBreath. Le premier est spécialisé dans les images pulmonaires et le second dans les bruits de respiration.

Même s’ils ont été créés bien avant la pandémie, depuis 2019 au CHUV (Lausanne), des milliers d’images d’ultrasons pulmonaires ont été recueillies auprès de patients souffrant des symptômes de Covid-19. Depuis 2017, des bruits respiratoires sont collectés pour créer un stéthoscope numérique intelligent, baptisée le "pneumoscope". Ces enregistrements réalisés pour Deep Chest, qui visait à distinguer la pneumonie virale de la bactérienne, sont aujourd’hui utilisés pour développer l’algorithme DeepBreath.

Mieux comprendre les examens cliniques

"L’intelligence artificielle nous permet de mieux comprendre les schémas complexes dans ces examens cliniques fondamentaux. Jusqu’à présent, les résultats sont très prometteurs", assure le professeur Martin Jaggi de la Faculté informatique et communications de l’EPFL. C’est un nouvel outil prometteur pour favoriser le dépistage du coronavirus et au-delà du Covid-19, ces algorithmes pourront être utiles dans la lutte contre les autres maladies respiratoires.

Sources

Des algorithmes d’IA sont formés à l’EPFL pour voir et entendre le Covid dans les poumons, ICT Journal, 4 décembre. 

AI to detect Covid-19 through breath sounds, eeNews, 3 décembre 2020.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.