Pourra-t-on bientôt porter un patch en guise de vaccin ? C'est en tout cas un dispositif sur lequel travaillent les scientifiques de l'université Swansea, au pays de Galles, selon la BBC, relayée par Maxisciences. Ils sont en effet en train de développer un vaccin intelligent se présentant sous la forme d'un patch et qui sera capable de collecter des données sur la réponse immunitaire de la personne vaccinée.

Ca vaccin du futur est composé de plusieurs micro-aiguilles de quelques millimètres, faites de silicone ou de polycarbonate. Elles pénètrent la peau pour administrer la dose de vaccin et restent fixées sur le corps à l'aide d'une bande adhésive pendant 24 heures. Objectif : suivre l'évolution de la réponse immunitaire de la personne vaccinée grâce au traçage des biomarqueurs de la peau.

Après les 24 heures, le vaccin "patch" est ainsi récupéré pour récolter les données. Sanjiv Sharm, maître de conférences en ingénierie médicale au sein de l'université de Sharm travaillant sur le projet, précise que le patch permettra de connaître le taux d'anticorps de la personne vaccinée.

Un protoype prévu en mars 2021

Une méthode déjà utilisée par le moniteur de glucose utilisé par les personnes diabétiques pour mesurer leur taux de glucose en continu. "Ce dispositif d’administration du vaccin low-cost assurera un retour sûr au travail et permettra de maîtriser des recrudescences du Covid-19. Au-delà de la pandémie, ce travail pourrait s’étendre et s’appliquer à d’autres maladies infectieuses puisque la nature de la plateforme permet une adaptation rapide", détaille l'ingénieur médical. Selon Maxisciences, un prototype de ce vaccin sous forme de "patch" devrait être créé d'ici la fin du mois de mars 2021. Des tests cliniques devraient ensuite suivre et les scientifiques du pays de Galles espèrent pouvoir le commercialiser dans les trois ans.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.