Coronavirus : bientôt un masque auto-désinfectant neutralisant le SARS-CoV 2 ?

Ecouter l'article :

Face aux ravages du coronavirus SARS CoV-2, le monde scientifique cherche des solutions pour limiter la contamination. La réponse pourrait être un masque auto-désinfectant capable de tuer les virus !
Coronavirus : bientôt un masque auto-désinfectant neutralisant le SARS-CoV 2 ?Chercheurs travaillant sur le projet de masque auto-désinfectant - Crédit : Northwestern UniversityService de presse

Réservés aux malades ? Portés par tous ? Efficace ou non ? Les masques sont au centre de bien des tensions et polémiques en cette période de pandémie de COVID-19. Jiaxing Huang, professeur de professeur de science et génie des matériaux à l’université Northwestern (Chicago, USA), le place bien au centre de la lutte contre les épidémies. Il travaille sur un masque auto-désinfectant.

Des fonds spéciaux SARS COV 2 pour un masque qui tue les virus

Le scientifique américain travaille, en effet, sur un masque chirurgical qui désactive les virus lorsqu’ils arrivent à son contact. Avec son équipe, il étudie actuellement les produits chimiques antiviraux pouvant être intégrés en toute sécurité, dans ces protections pour auto-désinfecter les gouttelettes respiratoires qui passent.

En effet, les masques actuellement portés - pour ceux qui réussissent à en trouver - constituent une barrière physique réduisant les projections de salive et postillons. Toutefois, les gouttelettes qui arrivent à passer outre, sont une source d'infection.

"La propagation de maladies respiratoires infectieuses, telles que COVID-19, commence généralement lorsqu'une personne infectée libère des gouttelettes respiratoires chargées de virus par la toux ou les éternuements", a expliqué Jiaxing Huang qui dirige la recherche. "Pour ralentir davantage, et même empêcher le virus de se propager, nous devons réduire considérablement le nombre et l'activité des virus dans ces gouttelettes respiratoires qui viennent d'être libérées", conclut-il.

Une solution pour différents types de masques

La recherche a reçu une subvention RAPID (rapid response research grant) de la part de la Fondation pour la science (NSF). Il s'agit de fonds spéciaux des autorités américaines débloqués pour la recherche dans les situations d’urgence comme la lutte contre la propagation du nouveau coronavirus.

Grâce à ce nouvel apport financier, les scientifiques de l’université Northwestern veut développer une solution désinfectante qui marcherait sur les différents types de masques existants. Grâce à elle, ils aideraient à réduire le taux de virus dans les gouttelettes expirées par les porteurs infectés, mais également à mieux protéger les professionnels de la santé et la population. Actuellement en train de travailler sur le développement du produit, les chercheurs ne donnent pas de date de mise en circulation sur le marché.


Comment bien porter son masque anti-coronavirus ?

En attendant la mise au point de cette nouvelle arme anti-propagation du coronavirus, les personnes atteintes de la Covid-19 doivent porter un masque pour éviter de contaminer les personnes de leur entourage. Certaines mesures sont à prendre pour que ce dernier soit efficace :

  • il faut se laver les mains avec de l’eau et du savon ou encore un gel hydroalcoolique avant de placer son masque sur le visage ;
  • le masque doit couvrir le nez et la bouche et être bien ajusté ;
  • Il faut éviter de le toucher pendant qu'on le porte ;
  • il faut le jeter dès qu’il est mouillé ou souillé, dans une poubelle si possible équipée d’un couvercle et munie d’un sac plastique.
  • puis se laver les mains à l’eau et au savon ou se les désinfecter avec une solution hydro-alcoolique après.

La durée de protection d’un masque chirurgical standard est précisée par le fabricant, elle varie entre 3 et 8 heures.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Self-sanitizing face mask project receives NSF RAPID grantNorthwestern University, 24 mars 2020