Le délai d’incubation désigne la période entre la contamination et l’apparition des premiers symptômes de la Covid-19. A ne pas confondre avec la phase contagieuse qui dure 8 jours en moyenne et commence environ 2 jours avant le début des symptômes selon les derniers éléments annoncés par le ministère de la Santé. Mais avec Omicron, le variant le plus présent en France, tout va plus vite : la phase symptomatique comme asymptomatique mais contagieuse, ainsi que les délais d'incubation.

Contagion et période d’incubation, quelles différences ?

Omicron reste le variant Covid majoritaire en France. Il frappe la population à travers son sous-lignage BA.5 qui remplace le BA.2. Et ce variant est bel et bien le plus contagieux du Covid par rapport aux précédents : Alpha, Delta. En plus, on peut contracter Omicron deux fois. Sa contagion n’apparait pas avant le diagnostic (test) ou les premiers symptômes mais plutôt au cours de la première semaine, une fois la positivité confirmée.

Un élément important du variant Omicron accélère sa circulation : son temps d’incubation est plus court, de l’ordre de trois jours au lieu de quatre à cinq avec Delta.

Covid-19 : est-on contagieux pendant le délai d'incubation ?

Pendant le délai d’incubation du virus, le sujet peut être contagieux. Il peut être porteur du virus avant l’apparition des symptômes ou à l’apparition de signaux faibles. Difficile donc, pour les personnels soignants, ou les infirmiers à domicile de savoir s’ils sont contaminés. Mais aussi quand ils sont contaminés, et par qui, s’ils ont été en contact avec plusieurs personnes positives. Ce qui revient pour la plupart d’entre eux à se tester presque tous les jours.

Le ministère de la Santé confirme le 29 juin 2022 : la contagiosité existe durant le délai d’incubation. "Pendant cette période, le sujet peut être contagieux : il peut être porteur du virus avant l'apparition des symptômes ou de signaux faibles". Le risque est toujours présent, et plus le contact est long et rapproché, plus le risque de contamination augmente (plus de 15 minutes, à moins de deux mètres). C’est la raison pour laquelle les mesures barrières doivent être appliquées, notamment le respect de la distanciation et du port du masque dans le lieux clos et de promiscuité.

"Avec un virus aussi contagieux que le BA5 qui commence à l'emporter, les mesures de distanciation, le port du maque et le rappel de vaccination s'imposent", estimait déjà sur franceinfo le 29 juin dernier Imad Kansau, infectiologue à l’hôpital Antoine Béclère de Clamart. "On n'est pas encore à saturation dans nos services hospitaliers, notamment en réanimation, mais ça peut devenir rapidement une contrainte", estime-t-il.

N'oubliez pas non plus de vous faire vacciner si vous êtes éligible. Pour rappel, la campagne est ouverte depuis le 7 avril dernier aux personnes âgées de 60 ans et plus ainsi qu'aux personnes immunodéprimées.

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Sources

Point de situation sur le Coronavirus, https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus, le 29 juin 2022

Ameli.fr

17 juin 2022 , Santé Publique France résultats d'une étude portant sur l’analyse de 301 cas de contamination.

Covid-19 : "Avec un virus aussi contagieux que le BA5, les mesures de distanciation, le port du masque et le rappel de vaccination s'imposent", affirme Imad Kansau, infectiologue, franceinfo, 29 juin 2022.

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/vaccin/covid-19-avec-un-virus-aussi-contagieux-que-le-ba5-les-mesures-de-distanciation-le-port-du-masque-et-le-rappel-de-vaccination-s-imposent-imad-kansau-infectiologue_5227015.html

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.