Ana del Vale, une Espagnole de 107 ans, résidente à Cadiz, a, semble-t-il, une santé de fer. À l'âge de 7 ans, cette dernière a été victime de la grippe espagnole de 1918. Il y a un siècle, cette pandémie a emporté des millions de personnes à travers l'Europe. Ana del Val l'a vaincu malgré des conditions de vie précaires.

Aujourd'hui, c'est le coronavirus que cette femme a dû endurer. Testée positive le 20 mars 2020, elle est désormais officiellement guérie. Paqui Sánchez, sa belle-fille, raconte son combat au journal espagnol La Vanguardia.

À 7 ans, elle perd connaissance : c'était la grippe espagnole

"Ana a grandi à la campagne. Quand la grippe espagnole est arrivée, sa famille n'avait plus de lait ou de nourriture. C'est elle, du haut de ses 7 ans, qui a dû se rendre à la ferme la plus proche pour en acheter", explique Paqui Sánchez. Sur le chemin, la petite fille s'était évanouie. C'est sa mère qui l'a retrouvée. Ana souffrait d'une forte fièvre. Cette dernière était frappée par la grippe espagnole.

À 107 ans, elle est testée positive au Covid-19

Cent ans plus tard, Ana vit en maison de retraite (depuis 2012). Début mars 2020, la pandémie du Covid-19 commence à toucher l'Espagne. Alors que les visites en Ehpad sont désormais interdites, Paqui Sánchez apprend qu'une employée de l'établissement d'Alcalá del Valle (Cadiz), où réside Ana, a contracté le virus. Les résidents de la maison de retraite ont donc dû être également testés.

C'est le 20 mars que le diagnostic tombe et il est sans appel. Ana est elle aussi atteinte par le Covid-19. Elle se trouve alors hospitalisée. S'il est difficile de garder le lien avec les malades dans notre contexte, sa belle-fille a eu la chance de pouvoir l'appeler chaque jour, explique-t-elle, avant de mentionner une équipe de soignant "hors pair".

"Ils ont organisé des appels en visio, ils nous envoyaient des photos", déclare Paqui Sánchez reconnaissante.

Ana est désormais capable de remarcher

Dans un premier temps, l'état de santé d'Ana était préoccupant. Transférée en soins intensifs, elle a dû suivre un traitement lourd. Heureusement, la patiente centenaire n'a pas dit son dernier mot : sa santé s'est améliorée petit à petit. À peine plus d'un mois après avoir développé le coronavirus, Ana est officiellement guérie, testée négative. Elle est désormais capable de recommencer à marcher avec l'aide d'un déambulateur.

"Elle récupère désormais à une vitesse incroyable", poursuit sa belle-fille.

Paqui Sánchez ne tarit pas d'éloges sur le personnel soignant et l'humanité dont ils ont fait preuve. "Ils se sont montrés doux et affectueux… Ce sont des gens merveilleux".

Sources

Une femme de 107 ans surmonte le coronavirus après avoir souffert de la grippe espagnole de 1918, La Vanguardia, 23 avril 2020

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.