Le principe de la pilule du lendemain

Il convient de prendre la contraception d'urgence hormonale au plus tôt après le rapport sexuel non protégé ou mal protégé, au mieux dans les douze heures. Au plus tard, la prise de la pilule du lendemain peut se faire dans les trois jours pour une pilule avec du lévonorgestrel ou dans les cinq jours pour une pilule avec de l'ulipristal. Après ces délais, l'efficacité de la contraception d'urgence est fortement diminuée.

Dans quelles situations la pilule du lendemain est-elle gratuite ?

Pour les mineures, la pilule du lendemain peut être obtenue gratuitement, sans prescription médicale et de façon anonyme. Pour cela, la patiente doit se rendre dans une pharmacie ou un centre de planification ou d'éducation familiale. Il est également possible de se procurer la contraception d'urgence hormonale gratuitement, sans prescription hormonale et de façon anonyme, au sein des établissements scolaires et établissements universitaires. Pour cela, les collégiennes ou lycéennes doivent se rendre auprès de l'infirmière scolaire et les étudiantes auprès d'un service universitaire de médecine préventive.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.