On consulte son médecin ou son gynécologue

Avant toute chose, il est indispensable de se rendre chez son médecin traitant ou chez son gynécologue. Son rôle sera alors d’informer sa patiente sur le déroulement de l’IVG et sur les spécificités de cette intervention. Il devra également remettre une documentation détaillée à ce sujet. Au cours d’une deuxième consultation obligatoire, il faudra lui remettre une attestation de consentement.

Deuxième étape : consultation psychosociale ?

Cette consultation psychosociale est optionnelle pour les femmes majeures, mais elle reste obligatoire pour les jeunes femmes mineures. Elle consiste à rencontrer un professionnel qualifié avec lequel il sera possible d’instituer un dialogue. Le but de la démarche est de bénéficier d’un soutien psychologique et d’un accompagnement professionnel personnalisé.

L’IVG chirurgicale

L’intervention peut être pratiquée sous anesthésie locale ou générale. Quoi qu’il en soit, elle ne durera qu’une dizaine de minutes et ne nécessitera pas plus de quelques heures d’hospitalisation. Entre 14 et 21 jours après l’IVG, une consultation de contrôle est obligatoire afin de s’assurer qu’il n’y a pas de complications postopératoires.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.