Contraception féminine et masculine : les méthodes locales

Publié le 20 Août 2018 par La Rédaction Médisite
La contraception locale, qu’il s’agisse de contraception masculine ou féminine, est une alternative au stérilet, à la prise de pilule, à l’implant. Elle vise à empêcher les spermatozoïdes de remonter par les trompes et de féconder un ovule.
Publicité

6751760-inline-500x333.jpg© Istock

Méthodes locales de contraception: dans quel cas?

Les méthodes locales de contraception, masculines comme féminines, conviennent aux couples qui ont une sexualité en pointillés, des rapports très espacés et ne souhaitent pas prendre un traitement hormonal (pilule, stérilet, injection, implant). Elles conviennent particulièrement aux couples qui n’ont aucun moyen de contraception et souhaitent avoir dans l’urgence ou du moins rapidement, un rapport sexuel.

Publicité
Publicité

Méthodes locales de contraception: quels sont les choix possibles?

On distingue plusieurs types de méthodes locales de contraception: contraception chimique, mécanique, féminine, masculine. Le couple peut opter pour:- le préservatif masculin: moyen de contraception et aussi de protection contre les infections sexuellement transmissibles.- le préservatif féminin: composé d’une gaine en polyuréthane avec un anneau à chaque extrémité. Avantage, il peut être posé 1 à 2 heures avant le rapport. Inconvénient: son bruit lors de l’acte et son coût.- le diaphragme: il se pose dans le vagin avant le rapport et s’utilise de préférence avec un spermicide.- les spermicides: vendus en pharmacie sous la forme d’ovules ou de gels, pour inhiber l’action des spermatozoïdes, voire les éliminer.- les éponges vaginales: contenant un spermicide, les éponges sont à placer au fond du vagin avant le rapport.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X