7 aliments a ne pas faire cuire a la poele

Les pommes de terre crues : trop grasses

1/8
Les pommes de terre crues : trop grasses

Si vous voulez faire griller des pommes de terre à la poêle, mieux vaut d’abord les faire cuire à la vapeur ou au micro-onde.

Pourquoi ? "Si on ne les précuit pas avant de les mettre à la poêle, d’une part leur cuisson va être très longue, d’autre part elle nécessitera une grande quantité de matières grasses", explique Florence Foucaut, diététicienne et nutritionniste.

L’huile de noix : elle ne supporte pas d’être chauffée !

2/8
L’huile de noix : elle ne supporte pas d’être chauffée !

Si les huiles sont des matières grasses végétales préférables aux matières grasses animales d’un point de vue nutritionnel, elles ne sont pas toutes destinées à la cuisson.

Pourquoi ? "Quand elles sont chauffées, certaines huiles entrainent la formation de composés toxiques comme l’acroléine", avertit Florence Faucout.

Le conseil de la diététicienne : "Pour la cuisson, on oublie les huiles riches en oméga-3 comme l’huile de lin, de noix, de pépins de raisin, de noisette ou encore de colza", souligne-t-elle. "Préférez l’huile d’olive et de tournesol qui peuvent être chauffées à la poêle sans risque", propose-t-elle.

Les légumes coupés en petits morceaux : moins de vitamines

3/8
Les légumes coupés en petits morceaux : moins de vitamines

Pourquoi ? "Plus les légumes sont coupés petits, plus il y aura de perte de vitamines et de minéraux" révèle Florence Foucaut. "Par exemple, on perd 50% des vitamines C quand on cuit un légume", nous apprend la diététicienne.

Autre problème : pour ne pas qu’ils attachent dans la poêle, il faut cuire les légumes dans de la matière grasse. "Et plus les morceaux sont petits, plus ils absorbent de gras car plus leur surface de contact avec la poêle est grande" explique-t-elle.

Le mieux : manger les légumes crus, les cuire à la vapeur ou les cuire au wok. "Certes la température d’un wok est élevée, mais cette cuisson nécessite moins de matière grasse", appuie Florence Foucaut.

Le beurre : des mauvais lipides quand il chauffe

4/8
Le beurre : des mauvais lipides quand il chauffe

Pourquoi ? "La cuisson dégrade les lipides contenus dans le beurre et les rend mauvais pour la santé" avertit Florence Foucaut.

Par quoi le remplacer : Pour une cuisson à la poêle, préférez des matières grasses végétales comme la margarine ou l’huile d’olive et l’huile de tournesol.

Attention à certaines margarines : "Vérifiez ce qui est inscrit sur l’emballage avant de les faire chauffer. Car certaines margarines enrichies en oméga-3 ne sont pas destinées à la cuisson, au risque que ces acides gras bons pour la santé soient dégradés par la température élevée", prévient la diététicienne.

Le poisson : moins de nutriments à la poêle

5/8
Le poisson : moins de nutriments à la poêle

Pourquoi ? "Cuit à la poêle, le poisson perd beaucoup de vitamines… mais il en gardera toujours plus que s’il est cuit au court-bouillon !" dévoile Florence Foucaut.

Le conseil de la diététicienne : "à la poêle, ne faire que légèrement cuire le poisson en aller-retour rapide de chaque côté pour conserver un maximum d’oméga-3 et de vitamines". Vous pouvez également opter pour une cuisson vapeur pour mieux conserver les nutriments.

Les fruits : préférez une cuisson au four

6/8
Les fruits : préférez une cuisson au four

Pourquoi ? "Les fruits cuits à la poêle subissent une importante perte de vitamines, de minéraux et d’antioxydants", souligne Florence Foucaut.

Le conseil de la diététicienne : "Idéalement, il est préférable de manger les fruits plutôt crus que cuits. Si on tient à la faire cuire, on opte pour une cuisson au four, en papillote, ou pour un mi-cuit qui constitue un bon compromis."

La viande : ne pas trop la faire cuire

7/8
La viande : ne pas trop la faire cuire

Qu’elle soit rouge et blanche, la viande peut être saisie à la poêle.

Mais attention : il ne faut pas la faire griller. "A la poêle comme au barbecue, une viande trop cuite contiendra des composés potentiellement toxiques, appelés espèces chimiques nouvelles (ECN)", met en garde Florence Foucaut.

Le conseil de la diététicienne : préférez une viande juste saisie car plus elle est cuite, plus elle perdra de vitamines. Ainsi, "un steak saignant contiendra plus de vitamines qu’un steak bien cuit".

Attention à la qualité de la poêle

8/8
Attention à la qualité de la poêle

Quel que soit l’aliment cuisiné, il faudra prêter une attention particulière à la qualité de la poêle. Selon Florence Foucaut, il est important de choisir "une poêle anti-adhésive avec un revêtement de qualité" et d’en changer dès lors qu’elle s’use. Car "une poêle abimée risque de déposer des petits morceaux de revêtement dans les aliments".


Merci à Florence Foucaut, diéteticienne nutritionniste à Paris. 

> Comparez les mutuelles et augmentez le nombre de séances avec un nutritionniste !